Matuidi " impressionné " par Dybala, Pjanic et Buffon

Matuidi " impressionné " par Dybala, Pjanic et Buffon©Media365

Rédaction , publié le samedi 03 mars 2018 à 13h34

Blaise Matuidi, ancien milieu de terrain du Paris Saint-Germain, a dévoilé plusieurs anecdotes à l'Equipe sur son quotidien à la Juventus Turin. Il reconnaît être impressionné par Paulo Dybala et Miralem Pjanic. L'international français raconte aussi avoir été accueilli par... un bisou de Gianluigi Buffon.

Le risque était énorme pour Blaise Matuidi à quelques mois de la Coupe du monde. Celui de quitter un Paris Saint-Germain où il avait une place de titulaire assurée pour rejoindre la Juventus Turin. Pour le moment, le pari est gagnant. Dans un entretien à l'Equipe, le milieu de terrain a raconté une partie de ses impressions dont celle sur les joueurs qui l'ont impressionné. « S'il fallait en ressortir deux, je dirais Paulo Dybala et Miralem Pjanic. Paulo est un peu plus jeune, je le vois devenir un très, très grand. Avec le ballon, c'est un génie. «Mire» a déjà réalisé de très bonnes choses et a encore de belles années devant lui. Quand on le côtoie de près, on se rend compte que c'est un joueur exceptionnel. C'est beau, il sait tout faire : marquer, dribbler, les coups de pied arrêtés. Et il a la tête sur les épaules. Ces deux-là m'ont surpris. Sans parler de Gigi. » Gianluigi Buffon justement, un homme qui a fortement marqué Blaise Matuidi. « J'ai débarqué dans un vestiaire qui venait de faire une finale de Ligue des champions et de gagner six Scudetti d'affilée. Avec des joueurs qui ont remporté la Coupe du monde, la légende Gigi Buffon... Même si je suis un joueur international qui a réussi de bonnes choses en équipe de France et à Paris, je suis arrivé sur la pointe des pieds. La chance que j'ai eue, c'est que mes coéquipiers sont à la fois des gens ouverts, des footballeurs de qualité et des joueurs d'expérience. J'ai bien été aidé par Mehdi Benatia et Miralem Pjanic, qui parlent français. Et même par «Gigi». Je le connaissais en tant que joueur, mais pas en tant qu'homme. Et l'homme, lui aussi, est extraordinaire. Grand, grand respect ! D'emblée, (quand il est arrivé la première fois) il m'a fait la bise, ça m'a vraiment marqué. Je l'ai interprété comme une manière de me dire : « Tu es de la famille. » Et ça, c'est magnifique. Venant de lui, c'est un honneur. C'est un grand professionnel, je le vois à l'entraînement ou avec les physiothérapeutes. À l'image de ce club, il ne laisse rien au hasard, c'est sa force. Et puis, le talent, quoi (il rigole) ! Pour en arriver là où il est, le boulot ne suffit pas. Et je vous garantis qu'il en a, du talent. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.