Le racisme regagne les stades italiens

Le racisme regagne les stades italiens©Media365

David HERNANDEZ, publié le lundi 08 janvier 2018 à 09h30

Victime de cris racistes lors de la rencontre contre Cagliari, Blaise Matuidi a vu le club italien s'excuser des faits et gestes de ses supporters. Malheureusement, la Serie A semble retomber dans ses travers, à commencer par le club sarde.

C'est l'Italie du football qu'on n'aime pas voir. Celle d'un pays qui est tourné encore vers le racisme au XXIeme siècle. Déjà victime de cris racistes il y a quelques semaines à Vérone, Blaise Matuidi a essuyé de nouveaux messages à caractère discriminatoire de la part des supporters de Cagliari. Si l'Hellas Verone a été condamé 20 000 euros d'amende et à un match de suspension avec sursis, le club sarde a choisi de réagir tout de suite en présentant ses excuses à l'international français. « Tu es un joueur énorme. Exemple pour les jeunes. Nous désirons nous excuser avec toi si tu as été insulté à la Sardegna Arena pour la couleur de ta peau. Le racisme n'a rien à voir avec le peuple sarde. Seulement l'ignorance peut expliqué certains comportements. Respect. » Un message d'apaisement qui ne doit pas faire oublier que que Cagliari malgré sa bonne intention, n'en est pas à son coup d'essai. La Serie A semble retomber dans ses travers d'antan cette saison.

La Lazio comme mauvais exemple Malgré son envie de se défaire de son image raciste, la Lazio a vu ses démons revenir au galop cette saison. Nous sommes le 22 octobre 2017 et les Laziales reçoivent Cagliari (tiens, tiens...). Les supporters de la Curva Nord du stade Olympique de Rome vont profiter de la fermeture de leur tribune pour occuper la Curva Sud, habituellement réservée aux supporters de la Roma. Un passage qui ne va pas rester sous silence grâce à une poignée de fidèles de Paolo Di Canio, adepte du salut nazi. Des autocollants à l'effigie d'Anne Franck, jeune adolescente victime de la Shoah de l'Allemagne nazie d'Hitler. Face à ce tollé, la Ligue et la Lazio ont décidé d'agir avec des tee-shirts avec la photo de l'Allemande mais aussi la lecture de passages contre l'antisémitisme. Cagliari toujours dans les histoires Seulement, les différents publics italiens n'ont que peu apprécié cette initiative à commencer par ceux de la Juve, club de Blaise Matuidi. Ce dernier a fait part de sa colère pendant le match et a dû être calmé par Paulo Dybala et Mehdi Benatia. Pourquoi ? Car l'arbitre de la rencontre, Mr Calvarese, a choisi de ne pas réagir et c'est bien là un mal récurrent en Italie. L'année dernière, Sulley Muntari avait été exclu lors de la rencontre entre Pescara et Cagliari (tiens, tiens, tiens...) pour avoir quitté le terrain suite à des insultes racistes du club de la Sardaigne. L'ancien milieu de terrain de l'Inter et le Milan avait vu la commission de discipline de la Serie A maintenir la sanction avant de faire marche arrière face aux différentes condamnations de la FIFA. Cette décision montre bien que l'Italie est encore loin d'avoir fait le ménage dans ses stades.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.