Le président de la Samp dérape encore

Le président de la Samp dérape encore©Media365

Rédaction , publié le lundi 09 avril 2018 à 16h51

Massimo Ferrero a une nouvelle fois fait une déclaration qui ne risque pas de faire très plaisir aux mouvements féministes. Le président de la Sampdoria a osé une comparaison entre un ballon et une femme pas vraiment de très bon goût.

Massimo Ferrero est décidément incorrigible. Le président de la Sampdoria est le genre de personnage qui aime faire le show sur la scène publique et n'hésite donc pas à sortir des phrases choquantes afin de faire parler de lui. Après avoir été condamné pour des propos raciste à l'encontre du propriétaire de l'Inter, Erick Thohir, il y a quelques années, Ferrero a cette fois eu une déclaration mysogine au moment de défendre son entraîneur Marco Giampolo après le nul contre le Genoa. « Outre un entraîneur, il est une bonne personne et un grand travailleur. Il passe 12h (par jour) à se casser la tête de questions pour des joueurs qui, quand ils voient la balle, ne la mettent pas dedans. Mais la balle est comme une femme, elle doit être pénétrée ! » Pas sûr que les mouvements féministes italiens laissent passer de tels propos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.