Le Napoli a souffert mais revient sur la Juventus

Le Napoli a souffert mais revient sur la Juventus©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le dimanche 18 mars 2018 à 23h16

Le Napoli a bataillé pour venir à bout du Genoa mais peut remercier Raul Albiol, auteur du seul but de la rencontre (1-0). Cette victoire, conjuguée au nul de la Juve à SPAL, ramène les Napolitains à deux longueurs de la tête.

Dans les différents grands championnats européens, le suspense n’est plus de mise au moment de savoir qui sera champion. En Italie, on a choisi de le ménager puisque la Juventus et le Napoli vont certainement se tirer la bourre jusqu’à la fin. Quelques jours après avoir compté 4 points de retard, Naples n’en a plus que deux ce dimanche soir. Vainqueur du Genoa (1-0), les Napolitains ont profité de la déconvenue turinoise sur le terrain de SPAL samedi (0-0) pour combler son différentiel, en attendant la rencontre entre les deux équipes un soir de 34eme journée…

Le Napoli touche les montantsMais que ce fut dur pour les hommes de Sarri. Une semaine après leur match nul sur la pelouse de l’Inter (0-0), les Partenopei ont encore semblé empruntés physiquement. Face au bloc compact genoan, Naples n’a pas réussi à se créer des brèches et a même perdu son capitaine, Marek Hamsik sur blessure (20eme). Le Genoa n’a pas proposé grand-chose et a pu s’estimer de rentrer dos à dos avec son adversaire à la pause puisque le poteau est venu sauver Perin sur une tête décroisée d’Insigne (43eme).

La Lazio laisse encore filer des pointsDominateur, le Napoli a joué par à-coups et n’a pas été chanceux avec un second poteau sur un plat du pied enroulé de Mertens (50eme). C’est finalement Raul Albiol qui est venu décanter la situation d’une tête au premier poteau sur corner (72eme). Le score aurait pu être plus large avec un peu plus de réalisme de la part de Milik (86eme). Mais, l’essentiel est ailleurs pour des Napolitains plus que jamais relancés dans la course au titre. Dans le même temps, la Lazio a concédé un nouveau nul contre Bologne (1-1) et ne repasse pas devant l’Inter, large vainqueur de la Sampdoria (5-0) dimanche après-midi, dans la course à la Ligue des champions.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU