Le calvaire milanais de Donnarumma

Le calvaire milanais de Donnarumma©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 14 décembre 2017 à 10h23

Les temps sont durs entre les supporters du Milan AC et Gianluigi Donnarumma. Tandis que le club milanais traverse une zone de turbulence, le portier est au centre de toutes les attentions depuis une déclaration de son agent, Mino Raiola.

Ce dernier a confié qu'il était prêt à rompre le contrat signé avec le club cet été afin de devenir libre de s'engager où il le souhaitait lors du prochain Mercato estival. Le fantasque agent de joueur a assuré que son protégé avait subi « des violences morales » au moment de parapher son nouveau bail avec son club formateur. Ces déclarations ne sont pas restées sans réponse de la part des Ultras du Milan AC. Lors de la rencontre de mercredi soir en Coupe d'Italie, les supporters de la Curva Sud ont fait vivre un enfer à leur portier. Ils ont notamment déployé une banderole qui est on ne peut plus claire concernant la situation actuelle de Donnarumma en Lombardie. « Violence morale à 6 M€ par an et l'embauche de ton frère parasite ? Maintenant va-t'en, la patience est terminée ». Les tifosi s'étaient déjà montrés virulents cet été alors que l'enfant prodige du club refusait de signer une prolongation. Pur produit de la formation milanaise, Gigi Donnarumma semble plus que touché par cette situation dont il n'a pas le contrôle. A la fin de la rencontre contre l'Hellas Vérone, l'international italien a fondu en larme sur la pelouse de San Siro. En bon capitaine, Leonardo Bonucci est venu réconforter son cadet tout comme Genarro Gattuso. L'entraîneur milanais n'a d'ailleurs pas caché son inquiétude en conférence de presse. « Je regrette évidemment ce qu'il s'est passé. Ils font passer pour un monstre un garçon de 18 ans avec des valeurs incroyables. Heureusement, il n'y avait que 9 000 spectateurs. Imaginez quand San Siro sera plein. Il passe par un moment difficile, il suffit de regarder son visage. C'est dur d'être ainsi remis en cause par ses fans. Il pourra compter sur une protection maximale de ma part. » Enfin une chose positive dans la dure soirée de Donnarumma, il peut compter sur son entraîneur.
 
22 commentaires - Le calvaire milanais de Donnarumma
  • Franchement , c'est là ou on voit les limites , heureusement , de l'argent
    Ok son contrat est sympa , mais il n'achete pas la sensibilité de ce gamin , et c'est heureux , 18 ans quoi !
    Il faut qu'il change d'agent , et je lui souhaite de rester humain et de devenir un Monsieur , comme son idole , Gianluigi Buffon

  • Un enfant de 18 ans ne devrait pas avoir à subir de tels événements et être encadré par de tels prédateurs, car les épaules ne sont pas assez larges!...

  • C'est sur que tu ne risque pas de te faire sifflet ou insulté
    tu es handicapés du cerveau

    Insultes et incompétence sont vos marques de fabrique.

    "C'est sûr que tu ne risques pas de te faire siffler ou insulter.
    Tu es handicapé du cerveau."
    5 fautes en si peu de mots. Affligeant.

  • le foot devrait se jouer à huit clos ainsi pas de supporters avinés et sans cerveaux dans les tribunes, on retrouverait les policiers affectés à ce service d'ordre dans les quartiers difficiles
    les supporters se prennent pour des guerriers mais sont en réalités de gros blaireaux !

  • L'image de la société dans les pays dits civilisés depuis quelques années. Une minorité de branquignoles mènent les peuples à leur bon vouloir, insultent suivant leurs frustrations d'avinés, cassent par délivrance physique, et cerise sur le gâteau pour la plupart envahissent les bistrots ou comme vu la semaine dernière dans un match du championnat de France un de ces QI de sac à patates boire une bière dans la tribune , oh bien sûr la caméra de CANAL s'est vite détournée mais il a été vu enfin sur le plan de la morale à faire aux autres CANAL de ce côté là n'est pas exempt non plus et c'est dans tout les domaines. Je répète : reflet de notre soit disant société . Je dirai plutôt d'une minorité de cerveaux décalés dont on laisse tout dire et faire sous le prétexte des libertés . Un jour et c'est inéluctable il y aura un réveil et le pire sera à craindre, en attendant je me demande toujours combien y a t-il de glandeurs dans ce milieu du foot ? un grand nombre si ce n'est pas une majorité...

    avoir peur du réveil ? non , patience !!!!!!!!!!

    tupolev , lanlaire , on va vous pacser
    pourquoi : parce que tupolev est le seul à comprendre le délire de lanlaire
    et comme vous êtes aussi rachos l'un que l'autre ,vous pourrez discuter le soir à la veillée ............

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]