L'Inter Milan et l'AS Roma se quittent sur un match nul

L'Inter Milan et l'AS Roma se quittent sur un match nul©Media365

Joseph RUIZ, publié le samedi 20 avril 2019 à 22h39

L'Inter Milan et l'AS Roma se sont quittés sur un match nul ce samedi soir (1-1) dans le choc de la 33eme journée de Serie A. Stephen El Shaarawy a magnifiquement ouvert le score en début de rencontre, Ivan Perisic lui a répondu à l'heure de jeu. Le suspens pour les places en Ligue des Champions reste entier mais les Interistes gardent un bon matelas d'avance sur les Romain et l'AS Milan.

C'était le choc attendu du haut de tableau de Serie A. Alors que la Juventus Turin venait d'officialiser son huitième titre de suite, l'Inter Milan et l'AS Roma se retrouvaient à Giuseppe Meazza avec comme enjeu les places en Ligue des champions. Les deux équipes pouvaient faire une très belle opération suite au match nul de l'AC Milan contre Parme. Personne n'en a véritablement profité avec un match nul (1-1) favorable à l'Inter Milan qui garde cinq points d'avance sur les joueurs de Gennaro Gattuso et six sur ceux de Claudio Ranieri. Ces derniers peuvent être frustrés car ils ont mené une bonne partie de la rencontre.

Icardi est entré... l'Inter a marqué

Stephen El Shaawary a retrouvé le chemin du but qu'il avait perdu depuis début mars (0-1, 14eme). Et de quelle manière. L'Italien a décoché une frappe superbe depuis l'extérieur de la surface sur laquelle Samir Handanovic n'a rien pu faire. Les Nerazzurri ont alors monopolisé le ballon au bon vouloir des Romains, montant jusqu'à 80% de possession. Devant, Lautaro Martinez préféré à Mauro Icardi s'est peu distingué. Mauro Icardi est finalement entré sous une ovation de ses tifosi à la 54eme minute. Quelques minutes après, l'Inter Milan a égalisé par la tête d'Ivan Perisic, servi sur un plateau par Danilo D'Ambrosio (1-1, 61eme).

Une bataille AC Milan - AS Roma pour la dernière place en C1

La dernière demi-heure, décousue, n'a pas donné de vainqueur. L'Inter Milan peut se satisfaire de ce point malgré une nette domination qui a manqué de conviction et de saignant. En revanche, l'AS Roma a sans doute trop laissé le ballon à son adversaire en espérant tenir. Le calendrier des Romains jusqu'à la fin de saison (réceptions de Cagliari, Juventus, Parme et déplacement au Genoa et à Sassuolo) est un tout plus favorable que celui du Milan AC (réceptions de Bologne, Frosinone et déplacements au Torino, à la Fiorentina et à la SPAL).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.