Juventus Turin : Triste première pour Cristiano Ronaldo

Juventus Turin : Triste première pour Cristiano Ronaldo©Media365

Rédaction , publié le jeudi 18 juin 2020 à 08h40

Cristiano Ronaldo s'est incliné en finale de la Coupe d'Italie avec la Juve, mercredi soir contre Naples. Le Portugais n'avait encore jamais perdu deux finales de suite.

Bien que donnée comme favorite, la Juventus n'a pas été en mesure de conquérir la Coupe d'Italie. Les Bianconeri ont buté mercredi sur la dernière marche, à savoir Naples, en s'inclinant aux tirs au but après un match nul et vierge. Un échec que les Turinois ont très certainement mal vécu, eux qui se voyaient réussir un triplé cette saison. Et la déception doit être encore plus grande chez le grand champion qu'est Cristiano Ronaldo.

Le Portugais n'est pas habitué à perdre des finales. Ou, plus précisément, en perdre deux de suite. Car s'il lui est déjà arrivé par le passé de devoir se contenter d'une médaille d'argent ou de voir l'adversaire soulever la Coupe sous ses yeux, c'est bien la première fois qu'il connait deux échecs consécutifs en finale. Avant le revers face aux Napolitains, il y a eu la défaite contre la Lazio Rome en Supercoupe d'Italie en août dernier.


Pour CR7, la pilule doit être d'autant plus dure à avaler qu'il a livré une prestation individuelle quelconque. Comme ce fut déjà le cas en demi-finale contre l'AC Milan, il a été très peu en vue aux avant-postes, ne parvenant pas à faire la différence, ni à combiner avec ses coéquipiers pour faire sauter le verrou adverse. Il n'a pas pu non plus influer sur le sort de la partie lors de la séance des tirs au but. Désigné comme cinquième tireur de son équipe, l'ex-Madrilène a vu la série s'achever avant que ne vienne son tour.

C'était donc un soir sans pour le quintuple Ballon d'Or, tout comme pour le reste de ses Piémontais. La longue coupure sans match a, semble-t-il, fait plus de dégâts que redouté sur la dynamique des champions d'Italie. Et c'est ce qu'a relevé, en creux, leur entraîneur Maurizio Sarri au coup de sifflet final. « Ronaldo, Dybala et nos solistes manquent d'un peu de lucidité pour peser et éliminer les adversaires. Mais ça me semble assez normal en ce moment (...) Il a manqué à Ronaldo ce petit zest de brillance qui lui permettrait d'en faire un peu plus. Mais dans cette période, c'est normal que cela se produise », a déclaré le coach des Bianconeri. Pas sûr que ces propos consolent son joueur vedette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.