Juventus Turin - Sarri : "Ronaldo est une multinationale"

Juventus Turin - Sarri : "Ronaldo est une multinationale"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 06 juillet 2021 à 17h15

Maurizio Sarri, sacré champion d'Italie avec la Juventus Turin en 2020 n'a pas gardé que des bons souvenirs de son passage chez la Vieille Dame. Il a notamment évoqué la gestion délicate de Cristiano Ronaldo.


L'aventure n'aura duré qu'une saison pour Maurizio Sarri. Arrivé à la tête de la Juventus Turin avec les promesses du beau jeu qu'il avait su faire développer à Naples, le technicien italien n'était pas parvenu à s'imposer chez la Vieille Dame, malgré un titre de champion d'Italie en 2020. L'élimination face à l'OL en huitièmes de finale de la Ligue des Champions  était restée dans les mémoires et il avait été licencié dès le lendemain.

Ronaldo, un joueur plus important que la Juventus Turin ?

Nouvel entraîneur de la Lazio Rome depuis le 9 juin dernier, le natif de Naples est revenu sur son passage plus que contrasté à Turin. Il a notamment pointé du doigt les difficultés rencontrées afin de gérer Cristiano Ronaldo. Une gestion qui "n'est pas simple parce que Ronaldo est une multinationale: il a des intérêts personnels qui doivent se conjuguer avec les intérêts de l'équipe. C'est une situation difficile à gérer, honnêtement, je me considère bien meilleur comme entraîneur que comme manager", a expliqué Sarri dans un entretien accordé à Sportitalia. Toutefois, il a souligné l'importance statistique de Ronaldo, une aide précieuse afin de gagner des titres mais qui parfois, peut être délicate. "Il y a aussi beaucoup d'aspects positifs. Quand un garçon atteint ces niveaux en chiffres, il est clair qu'il représente quelque chose qui peut dépasser l'institution et l'équipe."

Il a également reconnu une certaine rancune envers la non-célébration de son titre de champion d'Italie alors que la Vieille Dame a célébré un accomplissement moins important au terme de la saison dernière. "Mon Scudetto ? C'était pris pour acquis. À l'extérieur, mais je dois aussi dire à l'intérieur du club. Nous avons gagné un Scudetto sans le célébrer, chacun a dîné seul. La bonne année aurait probablement été cela : une quatrième place et j'ai vu qu'ils fêtaient, probablement que les conditions étaient idéales", s'est amusé Sarri.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.