Juventus Turin : Pour Evra, Ronaldo "devenait le bouc émissaire" du club

Juventus Turin : Pour Evra, Ronaldo "devenait le bouc émissaire" du club©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 29 octobre 2021 à 22h10

Ancien partenaire de Cristiano Ronaldo sous le maillot de Manchester United, Patrice Evra a également évolué à la Juventus Turin. Dans un entretien accordé à la Repubblica, il est revenu sur le départ du quintuple Ballon d'Or de la Vieille Dame.


Entre 2006 et 2009, Patrice Evra a côtoyé Cristiano Ronaldo sous le maillot de Manchester United. Depuis, les deux hommes ont su nouer des liens profonds d'amitié, et ce vendredi, dans un entretien accordé à la Repubblica, le premier a évoqué le départ du second de la Juventus Turin. Durant trois saisons, avec la Vieille Dame, Ronaldo a tenté de faire de son mieux pour s'intégrer dans l'effectif qui, comme l'a reconnu Leonardo Bonucci dans The Ahtletic, était très dépendant de son talent. "On a peut-être considéré comme acquis que si on donnait le ballon à Cristiano, il nous ferait gagner le match", a glissé le central italien.

"Cristiano a besoin d'amour et de respect"

Patrice Evra a expliqué son point de vue sur le retour de Ronaldo à Manchester United, survenu cet été. Selon l'ancien international français, Ronaldo avait besoin d'être traité d'une certaine façon en Italie, et cela n'a pas été le cas. "Cristiano a besoin d'amour et de respect. Il a compris qu'à Turin il devenait le bouc émissaire des résultats insatisfaisants de la Juve. Mais beaucoup oublient que gagner la Serie A est un exploit chaque année. Si vous demandez à Andrea Agnelli (le président de la Juve, ndlr) le véritable objectif de la Juve chaque année est de triompher en championnat, pas en Ligue des Champions", a-t-il souligné. En trois tentatives dans la prestigieuse compétition européenne avec Ronaldo dans ses rangs, la Vieille Dame est tombée face à l'Ajax Amsterdam (2019), l'Olympique Lyonnais (2020) puis le FC Porto (2021), sans parvenir à franchir le cap des quarts de finale.


Estimant les critiques en Italie "ridicules et hypocrites" à propos de Ronaldo, Evra a également considéré que le joueur avait été marqué par son premier passage chez les Red Devils, entre 2003 et 2009. "C'est le seul endroit où il a trouvé le respect et l'amour qu'il attend. À Manchester, personne ne se permettrait jamais de le critiquer, contrairement à ce qui s'est passé lorsqu'il était à la Juve. Ce fut décisif pour ses adieux. Dès qu'il a eu la chance de revenir à United, il n'a pas réfléchi à deux fois."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.