Juventus : Rabiot a renversé la donne

Juventus : Rabiot a renversé la donne©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 03 août 2020 à 09h43

La Juventus, qui jouera vendredi sa qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions face à Lyon (1-0 lors du huitième aller pour l'OL), comptera avec Adrien Rabiot parmi ses - nouveaux - meilleurs atouts.



Adrien Rabiot, passeur pour Gonzalo Higuain lors de la nouvelle défaite de la Juventus samedi face à la Roma (1-3), a délivré sa première passe décisive de la saison. Le Français est un des seuls à avoir marqué des points au coeur de la fin d'exercice assez pénible des Turinois, en dépit de leur 36eme titre de champion d'Italie (le neuvième consécutif). Alors que le confinement semblait l'avoir enterré, avec une polémique sur son retour retardé à l'entraînement qui aurait été dû à une bouderie à cause des baisses de salaire, il n'est plus question d'un éventuel transfert pour l'ancien milieu de terrain du PSG, ce dont la presse italienne se faisait largement l'écho au mois de mai.

Sarri : "Je n'en ai pas vu beaucoup courir avec le ballon comme lui"

Le bilan des Bianconeri est meilleur quand Adrien Rabiot a été titulaire (20 fois, contre 17 fois sans lui sur le terrain au coup d'envoi) : 2,3 points par match contre 2. Au soir de la 36eme journée de Serie A, c'était aussi le joueur de la Juve à afficher le meilleur taux de passes réussies (90,3%, à égalité avec Miralem Pjanic). Son seul but de la saison, face à l'AC Milan début juillet, à l'occasion du match un peu fou perdu par la Vieille Dame (4-2), a également joué en sa faveur. Sa course échevelée conclue par une frappe lumineuse a fait le tour de la planète football.


"C'est un très bon joueur, avec de grandes aptitudes physiques et techniques, résumait encore son coach Maurizio Sarri en conférence de presse, il y a deux semaines. Je n'ai pas vu beaucoup de joueurs capables de courir avec le ballon comme lui. C'est un homme réservé, qui vient d'un autre type de championnat et de football. Il lui a fallu quelques mois pour comprendre la Juventus et le style de jeu italien, désormais il se débrouille très bien. C'est arrivé à beaucoup de joueurs lors de leurs six premiers mois en Italie, c'est naturel. Il montre ses qualités et sa grande personnalité, il joue avec beaucoup de confiance et de calme." L'Olympique Lyonnais, qui a tenté une approche cet hiver, n'avait pas besoin d'être prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.