Italie (Serie B) : Un joueur nord-coréen interdit de s'exprimer à la télévision

Italie (Serie B) : Un joueur nord-coréen interdit de s'exprimer à la télévision©Twitter @hankwangson, Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 18 janvier 2018 à 19h16

Han Kwang-Song, joueur nord-coréen évoluant à Pérouse, a été interdit de s'exprimer à la télévision suite à des pressions politiques.

Après avoir évolué à Cagliari la saison passée, Han Kwang-Song (19 ans) est en train de réussir ses débuts avec Pérouse où il a déjà inscrit 7 buts en 17 matchs de Serie B. Récemment, la RAI a voulu s'intéresser au parcours de l'attaquant nord-coréen en l'interviewant. Mais au moment de réaliser l'entretien, c'est Massimiliano Santopadre, le président de Pérouse qui s'est présenté. Après avoir expliqué dans un premier temps que son joueur n'était pas à l'aise pour s'exprimer dans les médias, Santopadre a livré une autre explication à La Stampa : « Il a reçu un appel d'une personne proche d'un ministère dans son pays et a tout bloqué. Négocier avec la Corée du Nord était impossible car ils ne veulent parler qu'avec le joueur. La situation avec son gouvernement est très rigide et il a été interdit d'apparaître à la télévision. S'il n'obéit pas, ils le rapatrieront. Han a peur.» Selon la Gazzetta dello Sport, la Juventus Turin serait sur les rangs pour accueillir celui qui s'était fait remarquer lors du Mondial U17 2015.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Italie (Serie B) : Un joueur nord-coréen interdit de s'exprimer à la télévision
  • Pauvre gamin!
    Non seulement l'état nord coréen doit lui pomper 95% de ses revenus, mais en plus sa famille sur place est gardée en otage, et à la moindre bévue médiatique, c'est retour et camp de travail pour tout le monde.