Italie : Le Torino s'offre le Milan AC et peut rêver de la Ligue des Champions

Italie : Le Torino s'offre le Milan AC et peut rêver de la Ligue des Champions©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 28 avril 2019 à 23h05

Ce dimanche soir, dans son antre, le Torino a logiquement dominé le Milan AC (2-0) dans un match aux deux visages pour les Piémontais. Forts de cette victoire, les joueurs de Walter Mazzarri restent en course pour une qualification en Ligue des Champions.

Dans la course à l'Europe, c'est le Torino qui a fait la bonne affaire du week-end. Ce dimanche soir, au Stade Olympique de Turin, les Turinois ont peiné mais sont finalement venus à bout d'un pauvre Milan AC (2-0), grâce notamment à une seconde période bien mieux maîtrisée que la première. En effet, la première période a été très compliquée pour les deux formations, qui visent pourtant une qualification en coupe d'Europe. Avec peu d'envie, peu de jeu et donc peu de spectacle, le score était logiquement nul et vierge à la pause. Il faut dire, que les nombreuses imprécisions aux abords des surfaces et les trois petites frappes cadrées, en six tentatives, n'ont pas aidé à emballer un match important dans le haut de tableau en Italie alors que le sprint final est lancé. Heureusement, au retour des vestiaires, le Torino est revenu avec de meilleures intentions et cela a rapidement payé. Après une faute de Franck Kessié dans la surface, Andrea Belotti a ouvert le score sur penalty peu avant l'heure de jeu (58eme).

Pour Gattuso, les jours sont comptés...

Par la suite, le Milan AC a donc tenté de réagir mais Tiémoué Bakayoko a trouvé la barre transversale de Salvatore Sirigu sur une tête suite à un coup-franc de Hakan Calhanoglu (67eme). Une occasion qui aurait pu changer beaucoup de choses. Car derrière, Alejandro Berenguer a profité d'un mauvais dégagement de Mateo Musacchio pour envoyer une volée dans la lucarne de Gianluigi Donnarumma (69eme), logiquement impuissant. Dans les dernières minutes, Bakayoko a une nouvelle été dangereux mais l'ancien portier italien du Paris Saint-Germain a assuré sur sa ligne (80eme). Par la suite, l'arbitre a mis fin au suspense en expulsant Alessio Romagnoli (82eme), qui venait d'applaudir une de ses décisions. Forts de cette victoire, les joueurs de Walter Mazzarri montent au 5eme rang, à deux points de l'AS Rome (4eme). De ce fait, les Rossoneri sont désormais 6emes et comptent le même retard que leur adversaire du jour sur la dernière place qualificative à la Ligue des Champions. Eliminé de la Coupe d'Italie cette semaine par la Lazio Rome et battu ce dimanche soir par le Torino, les jours de Gennaro Gattuso semblent plus que jamais comptés en cette fin de saison.


Naples valide son ticket pour la Ligue des Champions

Un peu plus tôt ce dimanche, Naples a officiellement validé sa qualification pour la Ligue des Champions. Vainqueurs à Frosinone (0-2), les joueurs de Carlo Ancelotti assurent ainsi leur place dans le top 4 italien. Pour cela, Dries Mertens d'un sublime coup-franc sous la barre transversale (19eme) et Amin Younes (49eme), après un une-deux Arkadiusz Milik, ont permis à leur équipe de se reprendre après la défaite de lundi dernier à Bergame et d'être ainsi assuré de retrouver la prestigieuse coupe d'Europe la saison prochaine. Un peu plus tard, la Lazio Rome est allée s'imposer à Gênes face à la Sampdoria (1-2), grâce notamment à un doublé de Felipe Caicedo. Les Biancocelesti reviennent ainsi à trois longueurs de leur pire ennemi, actuellement 4eme, à quatre journée de la fin. Lundi, contre Udinese, l'Atalanta pourrait en profiter pour intégrer le top 4 de la Serie A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.