Italie : Encore un faux-pas pour le Milan AC

Italie : Encore un faux-pas pour le Milan AC©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 01 octobre 2017 à 20h00

Le choc de la 7eme journée de Serie A tourné en faveur de l'AS Rome. Le club de la Louve s'est imposé sur la pelouse du Milan AC ce dimanche (0-2).

Très ambitieux au coup d'envoi de cette saison 2017-18 avec un Mercato XXL marqué par les arrivées de Bonucci, Rodriguez, André Silva ou encore Kessié, le Milan AC a du mal à se lancer. Déjà battu deux fois en six journées de Serie A, le club lombard a enregistré un troisième revers ce dimanche après-midi, sur sa pelouse, contre l'AS Rome (0-2). Pour ce choc du week-end en Italie, les Milanais ont même profondément déçu par leur incapacité à inquiéter leurs adversaires. Après une première période décevante et peu rythmée, les locaux se sont créés leur seule grosse occasion de la partie sur une reprise de volée de Bonucci, parfaitement détournée par Alisson (62eme).
Dzeko leur a tout fait
Dans la foulée, les Romains ont appuyé sur l'accélérateur et ont fait très mal au Milan AC sous l'impulsion d'un homme : Dzeko. En pleine forme, le Bosnien a ouvert le score d'une frappe à l'entrée de la surface, légèrement déviée par Romagnoli (72eme), inscrivant au passage son huitième but en neuf matchs, toutes compétitions confondues. C'est encore lui qui, cinq minutes plus tard, a éliminé deux adversaires d'une passe géniale pour Nainggolan. Le Néerlandais a tenté sa chance mais a buté sur Donnarumma, incapable d'effectuer un deuxième arrêt quand Florenzi a repris à bout portant (77eme).
Déjà neuf points de retard pour le Milan AC
En fin de partie, le cauchemar du Milan AC s'est poursuivi avec l'expulsion de Calhanoglu. Au classement, le club lombard se fait doubler par le Torino et chute à la septième place. Après sept journées, Naples, et potentiellement la Juventus Turin ce dimanche soir, sont déjà à neuf longueurs. En revanche, tout va bien pour le club de la Louve. Depuis leur défaite contre l'Inter au début du mois, les coéquipiers de Gonalons, remplaçant à San Siro, ont tout gagné et grimpent à la cinquième place, avec un match en retard à disputer.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU