Ibrahimovic - Ronaldo, un match dans le match

Ibrahimovic - Ronaldo, un match dans le match©Media365

Rédaction , publié le jeudi 13 février 2020 à 23h55

La demi-finale aller de Coupe d'Italie, jeudi soir entre le Milan AC et la Juventus (1-1), a aussi été l'occasion d'un choc d'attaquants.

Un derby d'Italie n'est jamais un match comme un autre. AC Milan-Juventus, c'est l'opposition totale entre un club porté par sa culture européenne et un autre qui rafle tout sur la scène domestique. Mais même dans ce pays où les institutions passent au-dessus de tout, difficile de ne pas épier à la loupe le duel à distance entre Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo. Deux stars. Deux personnages. Deux styles. Et des trajectoires qui se sont suivies pour ces monstres du jeu révélés au début des années 2000. Buteur dimanche soir lors du derby milanais, Ibrahimovic n'a pas remis le couvert. Au contraire de Ronaldo.

Ronaldo, un retourné avant un penalty décisif

Si les débats ont été équilibrés d'un point de vue collectif, c'est bien Cristiano Ronaldo qui a su tirer son épingle du jeu individuellement. En égalisant à la dernière minute sur un penalty transformé avec autorité, CR7 a eu un impact sur le résultat, déjà. Mais dans le jeu aussi, c'est bien de lui qu'est venue l'étincelle. Il le fallait pour cette Juve si laborieuse dans son expression collective.

Affuté, audacieux, Ronaldo a créé, tenté, provoquant sa réussite par son admirable ténacité. Sur la réserve en première période, le leader offensif du champion d'Italie est monté en régime. Avant son penalty égalisateur, il avait été à l'origine d'une grosse opportunité pour Blaise Matuidi, trop court (59eme). Surtout, CR7 a gratifié San Siro d'un superbe retourné acrobatique dans les dernières minutes (89eme). Si son geste, contré du bras par Calabria, a amené le peno, il aurait été cocasse de le voir scorer directement sur cette action. Car il y a deux ans, sa merveille de retourné à Turin avec le Real avait été commentée par Ibrahimovic en personne, lequel avait estimé avoir inscrit un ciseau plus esthétique que le sien...

Ibrahimovic perd le premier round

Quid de la prestation du Suédois justement ? Dans un registre différent, l'ancien buteur du Paris Saint-Germain s'est attelé à jouer les points de fixation. Précieux dans la conservation du ballon, il a permis au bloc milanais de remonter et à ses compères d'attaque de graviter autour de lui. Dans ce mode distributeur, Zlatan n'a en revanche pas eu d'opportunités nettes. C'est donc CR7 qui est sorti vainqueur de ce match dans le match. Mais ce n'était que le premier round. Après le vieux souvenir d'un barrage de Mondial où un triplé du Portugais avait renversé un doublé du Suédois, la seconde bataille vaudra le détour, c'est certain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.