Fiorentina : Quand Chiesa fête son triplé avec Ribéry

Fiorentina : Quand Chiesa fête son triplé avec Ribéry©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe : publié le jeudi 30 juillet 2020 à 09h38

Auteur d'un triplé mercredi soir avec la Fiorientina, Federico Chiesa est allé célébrer cette performance en allant provoquer Franck Ribéry dans les tribunes.

Lors de l'avant-dernière journée de Serie A disputée mercredi soir, la Fiorentina a signé un succès facile (4-0) face à son voisin de Bologne. Cette rencontre a notamment été marquée par le triplé inscrit par Federico Chiesa. Buteur à la 48eme, 74eme et 89eme minute de jeu, l'ailier italien était visiblement ravi de sa performance. Après avoir marqué son troisième but en toute fin de rencontre, le joueur de 22 ans s'est en effet précipité dans les tribunes du stade Artemio Franchi pour célébrer ce dernier but avec Franck Ribéry. Visiblement complices, les deux hommes ont échangé quelques tapes amicales avec un Français mort de rire pendant cette scène.


Avec ce triplé, le fils d'Enrico Chiesa porte son total à 10 réalisations cette saison en championnat. Le Français était de son côté absent de la feuille de match pour ce rendez-vous qui n'avait pas une grande importance dans la mesure où la Fiorentina (10eme) n'a plus rien à craindre ou à espérer dans cette fin de saison. Encore sous contrat un an avec la Viola, Ribéry a participé à 21 matchs cette saison en Serie A pour un bilan de trois buts et trois passes décisives. L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille a notamment connu une blessure importante à une cheville, synonyme d'une absence des terrains pendant trois mois. Récemment, Ribéry a également eu une mésaventure avec un cambriolage à son domicile italien il y a quelques semaines. Sur les réseaux sociaux, le joueur de la Fiorentina avait alors exprimé des doutes sur son avenir : "Ma femme et mes enfants étaient en sécurité, à Munich, mais comment avoir confiance aujourd'hui ? Comment me/nous sentir bien ici aujourd'hui après ça ? (...) Je ne cours pas après les millions. On ne manque de rien. En revanche, je cours toujours après le ballon, parce que c'est passionnel. Mais passion ou non, ma famille passe avant tout. Et nous prendrons les décisions nécessaires à notre bien-être ".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.