Coupe : L'Inter fait plier la Juve en prolongation

Coupe : L'Inter fait plier la Juve en prolongation©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 11 mai 2022 à 23h40

L'Inter a remonté un retard d'un but mercredi, en finale de Coupe d'Italie (4-2 a.p.) devant la Juventus.



L'Inter Milan s'apprête peut-être à abandonner le titre de champion d'Italie à l'AC Milan. Mais quoi qu'il arrive, les Nerazzurri ne sortiront pas bredouille de cette saison 2021/2022. Ce mercredi, ils sont allés chercher leur 8e Coupe d'Italie. La première depuis 11 ans. Un triomphe acquis après deux heures de jeu.

Perisic, le monsieur plus de l'Inter

Ce n'est en effet qu'en prolongation que les hommes de Simone Inzaghi ont réussi à se détacher à la marque. Et c'est Ivan Perisic qui s'est mué en héros en marquant par deux fois (98e et 102e). Il a d'abord transformé un pénalty à la suite d'une faute provoquée par Matthijs De Ligt dans la surface. Puis, il a assuré le break d'une puissante frappe en pleine lucarne, douchant pour de bon les illusions des Bianconeri.

Les Turinois ont eu du mal à digérer cette tournure d'événements. Devant son banc, Massimiliano Allegri a même perdu son calme, ce qui lui a valu de se retrouver en tribunes. Le coach de la Vieille Dame avait toujours en travers de la gorge le premier pénalty accordé à l'Inter. Celui qui a permis aux Lombards de revenir à 2-2 à dix minutes de la fin, alors que la Juve semblait maitriser son sujet. Lautaro Martinez s'était écroulé dans la surface. L'arbitre a jugé que Leonardo Bonucci l'avait déséquilibré, alors que le ralenti montrait qu'il n'y avait aucune faute de l'international italien. Hakan Calhanoglu s'est alors chargé de transformer la sentence et relancer ainsi les siens dans le match.

La Juventus tenait pourtant le bon bout

Pour la Vieille Dame, cette finale sera source de beaucoup de regrets. Elle avait fait le plus dur en parvenant à tout renverser au début du deuxième acte alors qu'elle était derrière au score à la pause. Un but de Nicolo Barella, d'un tir rasant à l'entrée de la surface, avait permis à l'Inter de prendre l'avantage, avant qu'Alex Sandro et Dusan Vlahovic ne trouvent chacun les filets adverses en l'espace de deux minutes (50e et 52e). Le Brésilien sur un tir dévié, et le Serbe à la suite d'un face à face contre Handanovic, remporté en deux temps.

Au coup de sifflet final, les Piémontais avaient la tête des mauvais jours. Et on peut le comprendre puisqu'ils achèvent la saison sans le moindre trophée gagné pour la première fois depuis 2011. Une désillusion qui contrastait bien sûr avec la joie des Intéristes. Même si la course au Scudetto n'est pas encore perdue, ces derniers ont pris le temps de célébrer avec leur public, venu en nombre au Stadio Olimpico pour voir leur équipe disposer de la Juve pour la toute première fois en finale de Coupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.