Coupe d'Italie : Ronaldo et Ibrahimovic ont rendez-vous

Coupe d'Italie : Ronaldo et Ibrahimovic ont rendez-vous©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 13 février 2020 à 10h57

Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic, les stars de la Juventus Turin et du Milan, s'affrontent jeudi soir en demi-finale aller de la Coupe d'Italie. Des retrouvailles cinq ans après.



En demi-finale aller de la Coupe d'Italie, l'AC Milan croise le fer avec la Juventus Turin ce jeudi (à 20h45). Un grand classique du football italien et qui sera très passionnant à suivre. Parce que l'enjeu sera de taille, mais aussi parce qu'il verra deux des plus grandes stars du ballon rond en découdre, en l'occurrence Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic. Ce duel n'est peut-être pas le classique de la décennie, mais il met tout de même aux prises deux des meilleurs buteurs de leur génération. C'est pourquoi le face à face de jeudi soir s'annonce particulièrement excitant.

A eux deux, Ronaldo et Ibrahimovic pèsent 1200 buts en carrière. Ils cumulent également 17 Scudetti. Des chiffres vertigineux, mais qui ne disent pas tout du poids que ces deux mastodontes représentent. Bien sûr, au niveau des Ballons d'Or conquis et des Ligue des Champions remportées, il n'y a pas photo entre les deux hommes : CR7 est bien loin devant. Toutefois, l'avantage du Portugais peut être contrebalancé par la personnalité du Suédois. Ce dernier a un égo proportionnel à son talent, et il a souvent lancé des piques à la star lusitanienne par le passé avec des remarques telles que : « ce n'est pas le vrai Ronaldo ».

Ibrahimovic a une revanche à prendre sur Ronaldo

La rivalité entre Ibrahimovic et Ronaldo n'est pas aussi prononcée que celle de Messi-Ronaldo. Mais cela s'explique par le fait que les deux géants ne se sont pas affrontés trop souvent. La dernière fois qu'ils se sont retrouvés sur le même terrain c'était il y a déjà cinq ans à l'occasion du match de Ligue des Champions entre le Real Madrid et le PSG (1-0). Dans ce duel, la qualité prime toutefois au détriment de la quantité. A titre d'exemple, le bras de fer qu'Ibra et CR7 s'étaient livrés lorsqu'ils étaient au sommet de leur art en 2013 reste encore dans toutes les mémoires. C'était à l'occasion des barrages du Mondial 2014 entre le Portugal et la Suède. Le génie du Madère avait eu le dernier mot à l'époque, privant le Scandinave d'un voyage au Brésil. En sera-t-il de même jeudi soir à San Siro ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.