Coupe d'Italie : Eriksen délivre l'Inter, Ibrahimovic expulsé !

Coupe d'Italie : Eriksen délivre l'Inter, Ibrahimovic expulsé !©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 26 janvier 2021 à 23h00

Zlatan Ibrahimovic a reçu un carton rouge et l'Inter a éliminé l'AC Milan à la 97eme minute (2-1) mardi, en Coupe d'Italie !

L'Inter Milan est le premier qualifié pour le dernier carré de la Coupe d'Italie. L'équipe d'Antonio Conte a remporté le choc qui le mettait aux prises à son rival de l'AC Milan (2-1). Un succès obtenu sur le gong grâce à Eriksen. Les Nerazzurri peuvent remercier leur milieu danois, mais aussi Zlatan Ibrahimovic. Ce dernier a plombé sa propre équipe en se faisant expulser à l'heure du jeu.

Ibrahimovic, le facteur X

Tout avait pourtant très bien commencé pour Milan dans cette rencontre. Les locaux ont réussi une belle entame de partie et Ibrahimovic s'est chargé de matérialiser ce temps fort. Après avoir été proche de scorer de la tête à la 14e, l'ex-Parisien a fait la différence d'un tir croisé du droit à l'entrée de la surface.

Les Rossonerri croyaient alors connaitre une soirée aussi réussie que celle du septembre dernier quand ils sont venus à bout de leurs ennemis jurés en championnat. Mais, malheureusement pour eux, la suite des évènements ne leur a été pas été favorable. Et pour cela, ils pourront en vouloir à...Ibrahimovic.

Malgré l'expérience qui est la sienne, le Suédois a mis les siens dans de sales draps en sortant du match. Au sens propre, comme au figuré. En fin de première période, il a été impliqué dans une altercation avec Romelu Lukaku qui lui a valu un carton jaune inévitable. Et en seconde mi-temps (58e), il a commis un tacle sur un adversaire, qui était pourtant à 60 mètres de ses buts. Ou comment passer de héros à paria en un temps record.

C'était le tournant du match. Avec un homme en moins, Milan n'a pu tenir son avantage que dix minutes. A la 71e, Rafael Leao s'est rendu coupable d'une faute sur Nicolo Barella dans la surface. Décelée par le VAR, cette erreur a débouché sur un pénalty que Romelu Lukaku s'est chargé de transformer en force et avec succès.


Tatarusanu a retardé l'échéance

L'Inter a attendu de se retrouver en supériorité numérique pour pouvoir égaliser, mais il aurait pu le faire bien avant. Lukaku avait vu Ciprian Tatarusanu détourner avec brio l'une de ses frappes à la 25e. Alexis Sanchez a aussi buté à deux reprises sur l'ancien lyonnais (37e et 50e), tandis qu'Ivan Perisic a raté le cadre d'une reprise de la tête à la 66e.

A 1-1, l'Inter a encore gaspillé des munitions. Lautaro Martinez (89e) et Lukaku (90e) ont raté à tour de rôle la balle de match, en manquant leurs duels face à l'excellent Tatarusanu. Le Roumain détournait tout dans le jeu. Mais, il a fini par céder sur un coup de pied arrêté. A la 97e, au bout du bout du temps additionnel, le portier rossonerro est resté de marbre sur un magnifique coup franc de Christian Eriksen. Grâce à son remplaçant danois, l'Inter remportait donc la mise sur le fil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.