Coronavirus : Gasperini a envisagé le pire

Coronavirus : Gasperini a envisagé le pire©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 31 mai 2020 à 16h30

Malade du Covid-19 quand l'Atalanta Bergame jouait en Ligue des Champions à Valence, Gian Piero Gasperini a pensé à la mort.

« Je n'avais pas bonne mine sur le banc ». Les mots de Gian Piero Gasperini, coach d'une des équipes les plus séduisantes de la saison font froid dans le dos. L'entraîneur de l'Atalanta révèle à la Gazetta Dello Sport ce dimanche avoir contracté le Coronavrirus avant l'arrêt des compétitions.

Gasperini souffrait de la maladie pendant le dernier match de Ligue des Champions de l'Atalanta, à Valence. « La veille du match, j'étais malade. L'après-midi avant le match, encore pire. » Bergame s'était imposé 4-3 pour poursuivre sa route en quarts de finale, la partie était à huis clos. Éreinté au retour en Italie, après avoir entendu plusieurs ambulances aller vers un hôpital près du centre d'entrainement, le technicien avoue avoir pensé à la mort. « Si je vais à l'hôpital, qu'est-ce qui va m'arriver ? Je ne peux pas m'en aller maintenant, j'ai tellement de choses à faire... je le disais en rigolant, pour alléger les choses. Mais je le pensais vraiment. »

Gasperini pas opposé à la reprise

Gasperini n'ayant pas eu de fièvre, il ne s'est pas fait hospitaliser et a passé un test il y a une dizaine de jours seulement. Le test a confirmé que ce dernier a bien été touché par le Covid-19. Malgré tout, il n'est pas opposé à la reprise de la Serie A le 20 juin. « Certains trouvent ça immoral de reprendre. J'ai vu des gens chanter sur leur balcon pendant qu'à Bergame on entassait des cercueils dans des camions. J'ai considéré ça comme une réaction instinctive, une tentative de s'accrocher à la vie. » L'Atalanta est quatrième du championnat à 6 points du podium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.