Ballon d'Or : Le tacle de Chiellini sur la cérémonie

Ballon d'Or : Le tacle de Chiellini sur la cérémonie©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mardi 03 décembre 2019 à 10h20

Pendant la cérémonie du Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo a été sacré meilleur joueur de Serie A, à Milan. La Juventus, par l'intermédiaire de Chiellini et Paratici, n'a pas hésité à tacler l'événement.



Alors que le gratin du football s'était donné rendez-vous à Paris, ce lundi soir, pour sacrer Lionel Messi avec ce sixième Ballon d'Or en sa faveur, certains avaient fait l'impasse sur la cérémonie. Ce fut notamment le cas de Cristiano Ronaldo, troisième du Ballon d'Or mais pas présent dans la Capitale française. L'international portugais est resté en Italie, où il a été élu, également ce lundi soir, à Milan, meilleur joueur de la saison 2018-19 de Serie A. Présent à ses côtés au Gala AIC, l'équivalent des trophées UNFP en France, son coéquipier de la Juventus Turin, Giorgio Chiellini, n'a pas manqué de tacler le Ballon d'Or. Le défenseur italien, actuellement blessé, a estimé que son coéquipier aurait dû le remporter, mais l'an passé, n'hésitant alors pas à parler de « vol ».

Chiellini : « Modric n'était même pas dans la meilleure saison de sa carrière »

Pour lui, si Luka Modric a finalement été sacré, c'est à cause du Real Madrid. Dans un entretien accordé à Sky Italia, Chiellini a passé un gros coup de gueule : « Le vrai vol, c'est l'année dernière lorsque le Real Madrid a décidé de ne pas le faire gagner à Cristiano Ronaldo. C'était évident et bizarre. Modric n'était même pas dans la meilleure saison de sa carrière. Ils lui ont donné car le Real ne voulait pas que CR7 le gagne. Selon la logique, Mbappé ou Griezmann auraient dû le remporter (...) Nous (La Juve), nous sommes heureux d'avoir Ronaldo et il est très important pour nous. » Le directeur sportif de la Vieille Dame, Fabio Paratici, a rejoint son protégé : « Nous l'avons toujours dit. Nous pensons que Cristiano Ronaldo méritait de remporter le Ballon d'Or. Après, les classements sont toujours discutables. » Concernant cette année, Chiellini est moins affirmatif : « Ils ont tous réalisé une grande saison. Si tu voulais récompenser la Ligue des champions, c'était Van Dijk. Pour le travail en club, tu avais Cristiano Ronaldo. Et puis il y a Messi qui est toujours très bon avec le Barça (...) Cette année, c'était difficile. Choisir entre eux, c'est comme choisir entre Federer, Nadal et Djokovic... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.