AC Milan : Kalulu, le futur Desailly ?

AC Milan : Kalulu, le futur Desailly ?©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 10 janvier 2022 à 22h37

A l'Olympique Lyonnais, le jeune Pierre Kalulu ne se sentait pas réellement désiré. Il y a plus d'un an, il décidait alors de rejoindre l'AC Milan, ce qui lui a plutôt réussi. Pour la deuxième saison de rang, le voilà impliqué aux avant-postes en Serie A.



Pierre Kalulu réussit à se faire une place au sein de la nouvelle belle saison de l'AC Milan, deuxième de Serie A à un point de l'Inter (et avec un match de plus). La comparaison avec Marcel Desailly lui "fait toujours plaisir", comme il l'a confié à beIN SPORTS : "Ils aiment bien faire beaucoup de bruit, quelques personnes m'en parlent... Mais je reste concentré sur le boulot." Au départ, il admet avoir "eu un peu de mal à réaliser, car ce n'était plus le grand Milan" : "Mais je suis arrivé, j'ai vu l'engouement autour du club. On imagine toujours que tout peut se faire un peu vite, mais il faut un temps d'adaptation pour se faire aux exigences. Je suis sur la bonne voie." Pierre Kalulu dispute sa deuxième saison chez les Rossoneri, qu'il a rejoint en septembre 2020 en provenance de Lyon, où Rudi Garcia lui accordait alors très peu de temps de jeu.

"C'était très difficile, car il y avait de l'enjeu pour le premier choix de ma jeune carrière", rappelle le défenseur de 21 ans, qui a déjà été titularisé neuf fois cette saison (pour 18 matchs au total et deux passes décisives). "Je me suis juste fixé sur le fait de savoir si j'en étais capable ou pas. A l'OL, malgré ma bonne formation, j'avais un certain doute sur l'espace que je pouvais avoir... Et quand on vient de Lyon, on veut atteindre un club comme Milan. J'y suis donc allé." En prenant part à une lutte pour le titre qui, pour la deuxième saison de suite, s'annonce passionnante : "Avec l'Inter devant, il y a encore un peu plus d'enjeu et d'engouement. On revient bien depuis ces deux années, avec un groupe qui ne change pas trop et un bon état d'esprit. On a vu la saison dernière que ce n'était pas facile, mais ça peut être bien. Ce sont encore les détails qui feront la différence."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.