Bleues : Sa dépression, ses objectifs... Amandine Henry se confie

Bleues : Sa dépression, ses objectifs... Amandine Henry se confie ©Panoramic, Media365

Juba Touabi, Media365, publié le mardi 05 décembre 2023 à 09h45

Amandine Henry, la milieu de terrain de 34 ans, est revenue sur sa dépression et sa renaissance en équipe de France dans un entretien accordé à l'Equipe.



Ayant participé à la victoire des Bleues face à l'Autriche (3-0) vendredi, la réalisation d'Amandine Henry a permis à l'équipe d'Hervé Renard de se qualifier pour le Final Four de la Ligue des Nations. Une véritable renaissance pour l'ancienne joueuse de l'OL et du PSG. Mise au placard par Corinne Diacre, durant près de trois ans, la milieu de terrain expérimentée a retrouvé l'équipe de France en septembre dernier sous les ordres du nouveau sélectionneur.

« Tout ça, ç'a été un ascenseur émotionnel énorme, et j'ai pris du recul. Quand je regarde d'où je reviens, je me dis : wow, maintenant, j'ai juste envie de kiffer. Ma carrière est plus derrière que devant, le palmarès est là, sauf en équipe de France. Je suis focalisée sur ça », a-t-elle confié sur son retour chez les Bleues et son départ aux États-Unis à Angel City FC.

Amandine Henry vise un titre avec les Bleues

Au sujet des moments difficiles de sa carrière, Amandine Henry a expliqué avoir été bien entourée par ses proches et avoir fait appel à une préparatrice mentale pour l'aider à surmonter sa dépression. « Elle ne m'a pas donné les réponses, elle m'a aidée à les trouver, a-t-elle enchaîné. C'est le chemin qui compte. Je n'arrivais plus à faire le tri dans mes émotions, je n'arrivais plus à avancer, je broyais du noir. Désormais, je suis à l'aise avec moi-même. Il ne me manque plus qu'un titre avec l'équipe de France, et je serai la plus heureuse du monde. »

L'ancienne joueuse de l'Olympique Lyonnais se concentre désormais sur la fin de sa carrière, avec les Jeux Olympiques de Paris en ligne de mire. Elle reconnaît que sa place en sélection n'est pas acquise et qu'elle doit continuer à se remettre en question.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.