France - Pays-Bas en chiffres

France - Pays-Bas en chiffres©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 23 juillet 2022 à 15h00

Après avoir vu sa série s'arrêter à seize victoires d'affilée lundi, contre l'Islande (1-1) pour le dernier match de poule à l'Euro, l'équipe de France aborde son premier très grand rendez-vous face aux Pays-Bas en quarts de finale.



- Les deux formations se sont déjà affrontées cette année : les Bleues l'avaient emporté 3-1 au Havre, ce qui assurait alors leur succès final dans le Tournoi de France. Elles avaient marqué deux fois dès la première demi-heure.

- L'équipe de France est invaincue lors de ses trois dernières rencontres avec les Pays-Bas, une série à décomposer en deux victoires (celle de 2022, donc, et une autre 2-1 à Utrecht en 2017) et un nul (3-3 à Valenciennes, en 2020). Les Néerlandaises restent sur une victoire en sept matchs face aux Bleues.

- Les Bleues n'ont jamais disputé une demi-finale européenne, bien au contraire des Néerlandaises puisqu'elles sont championnes continentales en titre. Ce sont elles, aussi, qui avaient éliminé les Françaises en quarts de finale en 2009.

- Les Françaises avaient également été éliminées aux tirs au but en quarts de finale en 2013, par le Danemark. A l'inverse, les Pays-Bas se sont qualifiés lors de leurs deux seuls quarts disputés à l'Euro (2-0 contre la Suède en 2017) et sont invaincus depuis neuf matchs dans la compétition.

- Depuis le début de l'Euro, l'équipe de France a toujours marqué lors des dix premières minutes : dès la neuvième minute contre l'Italie (5-1), à la sixième devant la Belgique (2-1) et même à la première minute face à l'Islande (1-1). Mais les Bleues n'ont encore jamais marqué en seconde période.

- Avec un total de huit buts en trois matchs, les Néerlandaises disposent de la troisième meilleure attaque du premier tour, derrière l'Angleterre (quatorze buts) et l'Allemagne (neuf buts) mais à égalité avec la Suède et la France.

- Sur ses trois dernières titularisations, en associant son club de l'Olympique Lyonnais à la sélection, Melvine Malard a toujours marqué. Remplaçante de Marie-Antoinette Katoto, forfait sur blessure, c'est elle qui a ouvert le score contre l'Islande après 43 secondes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.