USA : Trinity Rodman buteuse en sélection

USA : Trinity Rodman buteuse en sélection©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 13 avril 2022 à 22h49

Même si Dennis Rodman n'a pas vraiment élevé sa fille Trinity, elle porte bien le nom de son illustre père et s'attire inévitablement les lumières aux Etats-Unis. Encore plus depuis le premier but de sa carrière en sélection.



C'est la belle histoire de la semaine dans le sport féminin américain. Celle d'une sacrée dynastie, aussi, puisqu'une certaine Trinity Rodman a inscrit son premier but international lors du match amical largement remporté par les Etats-Unis face à l'Ouzbékistan (9-0). Fille de Dennis, l'ancien lieutenant de Michael Jordan lors du deuxième triplé des Chicago Bulls en NBA - de 1996 à 1998 -, elle disputait son troisième match en sélection. C'est l'éclosion définitive d'une grande révélation, puisque Trinity Rodman a déjà été élue jeune joueuse de l'année en 2021 avec Washington, sacré champion. Entrée à la mi-temps, elle n'a pas tardé à trouver la faille, buteuse à la 71eme minute pour porter le score à 7-0 en faveur des doubles championnes du monde en titre.

Draftée en deuxième position en début d'année dernière, elle est déjà la joueuse la mieux payée de la NWSL, le championnat américain ! "Elle a sa manière de penser et d'être une championne, elle ne veut pas être comparée à son père", expliquait en mars la journaliste Jessa Braun (Just Women's Sports) pour France Football. L'explication est assez simple : il n'y a presque pas de relation entre le père et sa fille, même si celle-ci a fait part de son émotion en fin de saison passée : "Après des années, il m'a fait la surprise de venir à l'un de mes matchs. J'étais en état de choc, à la fois heureuse et triste de le voir. Il n'est pas important dans ma vie, nous ne sommes pas d'accord sur grand-chose. Je passe parfois des années sans avoir de ses nouvelles." Lui, en revanche, devrait continuer à en avoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.