PSG : Echouafni "un peu mitigé" après le nul face au Barça

PSG : Echouafni "un peu mitigé" après le nul face au Barça©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 26 avril 2021 à 11h01

Les Parisiennes n'ont pu faire mieux que match nul contre les Barcelonaises dimanche en demi-finale aller de la Ligue des Champions (1-1). Pour leur entraîneur Olivier Echouafni, "c'est loin d'être un mauvais résultat".



Alors qu'elles avaient reçu les Lyonnaises au Parc des Princes pour leur quart de finale aller de Ligue des Champions, les Parisiennes ont cette fois accueilli les Barcelonaises au Camp des Loges dimanche, sur la pelouse du stade Georges-Lefèvre de Saint-Germain-en-Laye. Battues 1-0 à domicile par l'OL, avant de s'imposer 2-1 au retour, elles ont cette fois été tenues en échec par les Catalanes (1-1), Alana Cook (21e) répondant à l'ouverture du score de Jennifer Hermoso (13e). Mais elles conservent toutes leurs chances de qualification avant la demi-finale retour, qui aura lieu dimanche midi au stade Johan-Cruyff, dans le centre d'entraînement du Barça.

Echouafni : "Déjà mieux que la défaite contre Lyon"

"Le sentiment est un peu mitigé, a ensuite reconnu leur entraîneur Olivier Echouafni, dans des propos rapportés par Le Parisien. C'était un match de très haut niveau dans lequel on a eu des opportunités, le Barça également. On connaît la qualité de cette équipe. Mais 1-1, ça me semble équilibré. C'était dur physiquement, parfois. Il y avait de l'intensité, du rythme, les filles sont allées au bout d'elles-mêmes. C'est déjà mieux que la défaite contre Lyon en quart de finale aller. C'est loin d'être un mauvais résultat. On fera tout pour se qualifier là-bas."

Une troisième finale ?

Les leaders de la D1 féminine ont déjà prouvé qu'elles pouvaient bien voyager et tenteront donc de récidiver en Catalogne, où elles pourraient récupérer un de leurs atouts majeurs : Kadidiatou Diani, touchée à une cheville lors du quart de finale retour face aux Lyonnaises et absente dimanche. En cas de qualification, les Parisiennes, qui retrouveraient ensuite le Bayern Munich ou Chelsea, disputeraient leur troisième finale de la Ligue des Champions, après avoir cruellement perdu les deux premières. En 2015, elles s'étaient inclinées contre Wolfsbourg sur un but dans le temps additionnel (2-1), avant de perdre aux tirs au but lors de la finale 2017 face aux Lyonnais (0-0, 7 t.a.b. à 6).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.