Lyon : Vasseur ne veut pas voir le football féminin français stagner

Lyon : Vasseur ne veut pas voir le football féminin français stagner©Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 30 août 2020 à 11h40

Alors que Lyon va disputer ce dimanche sa neuvième finale de Ligue des Champions, Jean-Luc Vasseur a lancé un appel pour continuer le développement du football féminin de haut niveau en France.



Les Lyonnaises sont au bord d'un exploit historique. Victorieuses des quatre dernières Ligue des Champions, les joueuses de Jean-Luc Vasseur peuvent égaler le Real Madrid chez les hommes avec une cinquième couronne européenne consécutive. Mais, malgré cela, l'entraîneur de l'OL ressent comme un manque d'exposition pour le football féminin en France. « Je pense qu'elles méritent beaucoup plus, qu'on devrait les mettre plus en avant parce qu'elles gagnent depuis des années, a assuré l'entraîneur rhodanien ce samedi en conférence de presse de veille de match. Je crois que c'est la neuvième finale. C'est important de les mettre aussi en avant, ça fait partie du football français et je pense que c'est un élément important. Maintenant, l'UEFA a décidé de finir ses compétitions chez les hommes et chez les femmes. On en est ravis. L'exposition, on l'aura surement demain (dimanche). »

Vasseur : « Il faut penser que c'est du football avant tout »

Après avoir lancé sa carrière d'entraîneur à Créteil, Reims, le Paris FC et Châteauroux dans le football masculin, Jean-Luc Vasseur a pris la direction du football féminin pour remplacer Reynald Pedros à l'été 2019 sur le banc de l'OL. Pour l'entraîneur rhodanien, un changement s'effectue sur la vision que le public peut avoir du football féminin. « Pourquoi nous et le PSG, nous nous installons ? Peut-être parce qu'on investit derrière, parce qu'on y croit, assure-t-il. Je crois qu'il faut penser que c'est du football avant tout et qu'il y a du public, des publics qui se reconnaissent en allant voir les matchs des garçons et beaucoup plus de public, plus qu'on en pense, qui vient voir les filles, qui suivent les filles. Moi, pour découvrir ce milieu, je trouve qu'il y a énormément à faire, encore à investir et à développer. »

Vasseur pousse pour le professionnalisme

Alors que, dans certains pays, le football féminin a pris le chemin du professionnalisme, ce n'est pas encore le cas en France mis à part dans certains clubs de haut de tableau. Une évolution que Jean-Luc Vasseur appelle de ses vœux afin d'éviter que la France perde son ascendant sur le reste de l'Europe. « Je pense qu'on est sur la bonne voie. Il faudrait certainement passer sur du professionnalisme pour que l'on puisse encadrer aussi les autres équipes. Dans quelques temps, on va avoir un format où une troisième équipe française va pouvoir participer à cette compétition, rappelle l'entraîneur de l'OL alors que la Ligue des Champions va changer de format en 2021. C'est le moment de pousser. On voit les Anglaises qui sont en train de mettre le paquet, les Espagnoles sont devenues professionnelles depuis cette année, je crois. On attend plus que ça en France pour qu'on prenne encore une dimension qu'on s'installe. » Jean-Luc Vasseur n'a toutefois pas oublier de mettre l'accent sur le travail fait par Jean-Michel Aulas depuis de longues années. « Le résultat d'aujourd'hui, c'est le travail, l'investissement qui ont été faits auparavant, le côté visionnaire de notre président aussi qui fait qu'on en est là, assure l'entraîneur lyonnais. Si vous voulez continuer à perdurer, à gagner, il faut continuer à investir. » Un investissement qui paie, l'OL étant la référence mondiale depuis cinq ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.