Lyon (F) : Aulas, Renard... Les réactions lyonnaises

Lyon (F) : Aulas, Renard... Les réactions lyonnaises©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le dimanche 30 août 2020 à 23h20

A l'issue de leur nouvelle victoire en Ligue des Champions ce dimanche contre Wolfsburg (3-1), les Lyonnaises ont pu laisser éclater leur joie.



« C'est légendaire on va dire. » Présent sur Canal+ après le nouveau sacre des siennes, Jean-Michel Aulas n'a pas caché sa joie. « Il fallait chaque année innover, se renouveler, parfois changer les choses. Et puis, il y a cet esprit, cette résilience à la victoire, cet instinct de se mettre en cause à chaque fois qui a permis de réussir un match tout à fait étonnant, a notamment déclaré le président lyonnais. On repart avec une cinquième Ligue des champions consécutive, une septième dans les bagages de l'Olympique lyonnais. C'est incroyable. » Joueuse majeure du club, Wendie Renard semblait encore très ambitieuse. « On savoure énormément. Vous savez c'est dur de gagner, de remporter la Ligue des Champions. On se bat tous les ans pour ce trophée. C'est exceptionnel ces sept titres et ce 5eme d'affilée mais on veut laisser une trace. On a un président qui investit beaucoup alors ce record du Real, nous, on va aller le battre », a expliqué celle qui a remporté son 31eme titre. Par la suite, Jean-Luc Vasseur a également évoqué le record des Merengue.

« Au même niveau que le Real Madrid »

« On parlait de parité, elle est acquise puisque aujourd'hui l'Olympique Lyonnais féminin est au même niveau que le Real Madrid des années 1950-1960. C'est une grande satisfaction. Elles voulaient écrire l'histoire, elles ont commencé il y a quelques années et je pense qu'elles n'ont pas fini de l'écrire. On a senti en entrant dans la compétition qu'on avait des soubresauts, des trous sur le plan physique, mais c'était normal parce que l'intensité des matches était tellement importante », a pour sa part évoqué l'entraîneur des Fenottes, dans des propos recueillis par L'Equipe. « C'est que du bonheur. On nous demande souvent si on en a pas marre de gagner mais non pas du tout. On n'a pas de lassitude parce que la gagne a une belle saveur. La joie est peut-être différente. Mais c'est la récompense d'un énorme travail au quotidien, toute l'année avec des sacrifices, a confié Eugénie Le Sommer. On veut rester encore en haut. C'est encore un beau cadeau. » Place désormais à un peu de repos bien mérité avant la nouvelle saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.