Lyon : Aulas très fier de son équipe féminine

Lyon : Aulas très fier de son équipe féminine©Media365

Guillaume MARION : publié le dimanche 30 août 2020 à 00h10

Avant la finale de la Ligue des Champions contre Wolfsburg, Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a évoqué sa section féminine qui ne cesse de briller.



Jean-Michel Aulas est un homme heureux. Alors que les Lyonnaises seront encore une fois encore au rendez-vous en finale de la Ligue des Champions féminine, le dimanche 30 août contre Wolfsburg, le président du club s'est livré dans un entretien à L'Equipe au sujet de la section féminine de son club. « C'est du bonheur d'être président de cette équipe. Contre Wolfsburg ce sera très dur, on est handicapés par des absences contre un adversaire très fort. Il n'y a pas besoin de gagner en finale pour que ce soit le plus beau jour de ma vie, c'était déjà lors de la demie (1-0 contre le PSG) », a notamment reconnu ce dernier. Il faut dire que les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont déjà réalisé une belle saison, malgré notamment l'absence sur la fin d'Ada Hegerberg. Surtout que la domination lyonnaise ne date pas d'hier. Pour preuve, dimanche, les Fenottes pourraient même remporter un 7eme titre en C1 lors de leur 9eme finale...

« Ce n'est pas une conviction de façade »

Par la suite, Aulas est revenu sur les clefs de la réussite de son équipe. « On a un noyau qui a su conquérir les premiers titres et a donné un état d'esprit. Il y a toujours les fondations qui sont présentes, Wendie Renard l'incarne parfaitement, Amel Majri, Sarah Bouhaddi, Eugénie Le Sommer, et j'en oublie », a confié le président lyonnais, qui a ensuite évoqué l'importance du sport féminin. « Notre conviction pour le sport féminin est fondamentale. Ce n'est pas une conviction de façade. On s'est inspirés de ce qui se fait aux États-Unis, en faisant venir des Américaines au début, a expliqué JMA. Désormais, cela s'est matérialisé avec l'acquisition de l'OL Reign à Seattle, pour être intégré à ce qui se fait de mieux dans le football féminin, continuer de grandir. » Décidément, entre les Gones et les Fenottes, Aulas a de quoi être fier de son club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.