Ligue des Champions (F) : Une raclée historique et un "soir sans" pour l'OL

Ligue des Champions (F) : Une raclée historique et un "soir sans" pour l'OL©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 20 octobre 2022 à 10h54

Ecrasé par Arsenal (1-5) en ouverture de la Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais a subi une défaite historique. « C'était un soir sans », a confié l'entraîneure de l'OL.



La Ligue des Champions a commencé très très fort pour les Lyonnaises, mercredi soir. Très fort, mais malheureusement dans le mauvais sens... Les tenantes du titre de la compétition ont subi les foudres d'Arsenal sur leur propre pelouse en ouverture de la C1, épreuve qu'elles chérissent et qu'elles ont déjà soulevée à 8 reprises (2011, 2012, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2022). Perturbée par un nombre important de blessées (Carpenter, Mbock, Gilles, D. Cascarino, Marozsan, Däbritz, Majri, Macario, Hegerberg), les filles du président Aulas ont encaissé 5 buts à domicile alors qu'elles n'en ont inscrit qu'un seul (1-5) .

Jamais un tenant du titre n'avait encaissé 5 buts

L'Olympique Lyonnais féminin a ainsi concédé une raclée historique au Groupama Stadium. Pour la première fois, l'OL a encaissé 5 buts lors d'un match européen et c'est également la première fois qu'un tenant du titre encaisse 5 pions lors d'une rencontre de Ligue des Champions féminine. Jamais les Lyonnaises n'avaient essuyé une défaite par quatre buts d'écart dans cette compétition. « On a été très efficace, on a travaillé très dur pour préparer ce match, s'est réjoui le coach d'Arsenal Jonas Eidevall. C'est une soirée spéciale. On gagne, on le méritait, c'est un résultat inattendu contre une équipe très forte. »


« Il faut mentalement retrouver de la confiance »

Sonia Bompastor, l'entraîneure de l'OL, arborait évidemment une mine déconfite après la rencontre. « C'était un soir sans mais on va prendre le temps de bien analyser. Le haut niveau, c'est beaucoup d'efficacité et des détails, a relevé Bompastor. Sur les moments forts de notre match, nous n'avons pas su être tueuses pour inquiéter Arsenal. Au contraire, cette bonne équipe par ses individualités a su nous faire très mal. Il faut analyser pour aller chercher une victoire à Turin contre la Juventus dès la semaine prochaine. (...) Il faut mentalement retrouver de la confiance et aller avec ambition jouer contre la Juventus pour envisager une performance là-bas pour se remettre en position au classement. Il faudra forcément réagir. Ce n'est pas l'entrée de compétition que nous souhaitions à domicile. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.