Ligue des Champions (F) : Une demi-finale franco-française

Ligue des Champions (F) : Une demi-finale franco-française©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le samedi 22 août 2020 à 22h26

Grâce à des victoires sur Arsenal et le Bayern Munich (2-1), Lyon et le PSG vont se retrouver dans le dernier carré de la Ligue des Champions féminine. Grâce à ce remake de la finale de la Coupe de France, une équipe française est assurée de participer à la finale de la C1.

Comme chez les hommes, deux clubs français vont participer au dernier carré de la Ligue des Champions féminine. Comme au Portugal la semaine passée, c'est l'OL et le PSG ont brillé en Espagne pour s'affronter dans une demi-finale franco-française prévue à Bilbao mercredi prochain. Les deux favoris de la D1 féminine ont brillé ce samedi soir. Lyon a pris le meilleur sur le Bayern Munich (2-1) quand les Parisiennes se sont imposées sur le même score face à Arsenal (2-1).

Les Lyonnaises ont été chahutées par le Bayern Munich

Tenantes du titre, les Lyonnaises ont fait respecter la logique face à des Bavaroises bien moins réputées que leurs homologues masculins (2-1). Mais cela n'a pas facilité la tâche des championnes de France pour autant. A l'image de l'ouverture du score de Nikita Parris, les Lyonnaises se sont arrachées pour se qualifier. L'Anglaise s'est retrouvée KO au moment où elle a fait trembler les filets. Elle a profité d'un ballon en cloche d'Eugénie Le Sommer, pour se sacrifier et marquer de la tête en devançant Kristin Demann et Laura Benkarth, la gardienne qui a été sanctionné pour une sortie non-contrôlée sur la buteuse lyonnaise. A l'heure de jeu, Amel Majri a doublé la mise sur un superbe coup-franc du gauche. Un but qui a permis aux Lyonnaises de se mettre à l'abri. Une bonne idée car cinq minutes plus tard, Carolin Simon, l'ancienne joueuse de l'OL a réduit le score sur un coup-franc excentré tiré à ras de terre. Sara Bjork Gunnarsdottir a légèrement dévié le ballon, surprenant Sarah Bouhaddi. Solides, les Lyonnaises ont dominé sans creuser l'écart. Elles ont surtout résisté pour intégrer le top 4 continental une cinquième fois consécutive et espérer conserver ce titre européen

Marie-Antoinette Katoto dans tous les bons coups parisiens

Pour y parvenir, il faudra battre un autre club français, le PSG. Dans l'autre quart de finale du soir, les Parisiennes ont pris le meilleur sur Arsenal (2-1). Malgré une énorme domination, les filles d'Olivier Echouafni ont été menacées jusqu'au coup de sifflet final. Pendant ce match, Marie-Antoinette Katoto s'est distinguée. Elle a ouvert le score en reprenant de volée un corner de Nadia Nadim en première période et elle a offert le but de la qualification à Signe Bruun en seconde période. Son pressing a permis de récupérer un ballon qu'elle a transmis à la Danoise sur un centre en retrait parfaitement dévié. Entre ces deux buts parisiens, Bethany Mead, qui semblait hors-jeu sur le service de Kim Little a égalisé grâce à une belle frappe enroulée cinq minutes avant le repos. Les deux équipes qui se sont affrontées en finale de la Coupe de France au début du mois, victoire lyonnaise aux tirs au but, vont se retrouver pour une place en finale de la Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.