Euro 2022 (F/Qualifications) : La France fait le travail en Serbie

Euro 2022 (F/Qualifications) : La France fait le travail en Serbie©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 22h55

En déplacement en Serbie, la France s'est logiquement imposée sans pour autant briller (0-2). Un but d'Amel Majri a notamment permis aux Bleues de continuer leur sans-faute dans ces éliminatoires pour l'Euro 2022.

Sûres de leurs forces, les Bleues enchaînent. En déplacement en Serbie, l'équipe de France s'est logiquement et facilement imposée à l'extérieur (0-2), lors de la 3eme journée des éliminatoires de l'Euro 2022, malgré les absences notamment de Wendie Renard, Amandine Henry et Grace Geyoro. Presque dix mois après leur large victoire contre les Serbes à domicile (6-0), les joueuses de Corinne Diacre ont fait le travail ce vendredi soir sans briller à Subotica. Dominatrices d'entrée, les Bleues ont vu Andjela Frajtovic marquer contre son camp dès les premières minutes (6eme), après un centre de Kadidiatou Diani et une déviation de Marie-Antoinette Katoto malheureusement repoussée par Milica Kostic sur sa latérale gauche. Peu après, sur un centre de Delphine Cascarino, si Amel Majri était un peu courte, la Lyonnaise a ensuite profité d'une remise involontaire d'Orsoja Vajda pour faire le break peu après le quart d'heure de jeu (16eme).


Karchaoui, seule étincelle de la seconde période

Derrière, face à une équipe très limitée, la France n'a guère brillé hormis une frappe du pied droit sur la barre transversale de Sakina Karchaoui dans les dernières minutes (83eme). Titularisée en l'absence de Sarah Bouhaddi, Pauline Peyraud-Magnin a d'ailleurs passé une soirée très tranquille, avec seulement deux arrêts à réaliser durant cette rencontre. Avec ce troisième succès en autant de match, les joueuses de Corinne Diacre montent à la 2eme place du groupe G, à trois points de l'Autriche mais avec un match en moins au compteur. Mardi, à Skopje, les Bleues auront l'occasion de revenir à égalité en tête du groupe en cas de victoire contre la Macédoine du Nord. La double confrontation face aux anciennes joueuses de Dominik Thalhammer (27 octobre et 27 novembre) sera décisive pour la qualification pour l'Euro 2022 sans avoir à faire de calculs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.