D1 (F) : L'entraîneur de Guingamp suspendu jusqu'à la fin de la saison

D1 (F) : L'entraîneur de Guingamp suspendu jusqu'à la fin de la saison©Media365

Marie Mahé : publié le vendredi 16 octobre 2020 à 15h40

Pour ses propos tenus envers le corps arbitral après une rencontre de ses protégées, l'entraîneur de l'équipe féminine de Guingamp, Frédéric Biancalani, a été suspendu jusqu'à la fin de la saison.



La sanction est tombée et elle est particulièrement sévère. En effet, Frédéric Biancalani, l'entraîneur de l'équipe féminine de Guingamp, a écopé d'une suspension jusqu'à la fin de la saison, soit un total de 17 rencontres. Le 26 septembre dernier, le coach guingampais, âgé aujourd'hui de 46 ans, avait alors été expulsé lors d'une rencontre de son équipe. La commission de discipline a ainsi tenu à se montrer extrêmement sévère, après le pétage de plombs du technicien, lors d'un match disputé contre Dijon. En effet, Biancalani avait alors eu des mots à l'encontre de l'ensemble du corps arbitral, ainsi que des encadrants de ce duel. Certaines avaient alors été traitées « d'abruties » ou bien alors de « pauvres filles » et comme le rapporte Ouest-France, il aurait également laissé sous-entendre que l'arbitre principale de cette rencontre « ne connaissait pas le football ».

Guingamp a terminé sixième l'an passé

A noter également que la manager du club, à savoir Marlène Bouédec, a, de son côté, écopé d'un total de 15 matchs de suspension, après cette même rencontre perdue à domicile (1-2). Selon 20minutes, le club de Guingamp ne souhaite, pour le moment, pas faire de commentaires. Avant de devenir entraîneur, Frédéric Biancalani a été joueur. D'ailleurs, toute cette première carrière a été effectuée du côté de Nancy, où il occupait alors le poste de défenseur. Ensuite, il est resté au club pour entraîner la section féminine, durant quatre ans. Son arrivée du côté de Guingamp remonte à 2016. Dans un premier temps, Biancalani a alors officié au centre de formation, prenant en charge les U17, avant donc d'entraîner l'équipe féminine, à partir de 2018. L'an passé, le club breton avait pris la sixième place finale, tout en disputant également une demi-finale de Coupe de France, pour la première fois de son histoire. Actuellement, Guingamp occupe l'avant-dernière place du classement, alors que se profile un redoutable déplacement à Lyon, ce vendredi (20h45), dans le cadre de la 6eme journée du championnat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.