Bleues - Henry : "Notre championnat nous fait défaut"

Bleues - Henry : "Notre championnat nous fait défaut"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 06 septembre 2020 à 20h51

Alors que l'Olympique Lyonnais est imbattable sur tous les fronts, pourquoi l'équipe de France féminine n'arrive-t-elle pas à atteindre ne serait-ce qu'une finale ? Amandine Henry avance un élément de réponse.

Amandine Henry n'a pas participé aux demies puis à la finale en Ligue des Champions, conclue la semaine dernière par la nouvelle victoire de l'OL face à Wolfsbourg (3-1). La capitaine de l'équipe de France, blessée au mollet lors du quart contre le Bayern (2-1) et qui attendra encore deux semaines avant de retourner à l'entraînement, n'était pas non plus à Lyon dimanche pour présenter tous les trophées de la saison dernière aux supporters, après la victoire face au Paris FC (4-0) en ouverture du championnat. En effet, elle était sur le studio de Canal+ et s'est notamment exprimée sur le décalage entre cette totale réussite en club et les échecs de l'équipe de France, qui n'a toujours pas réussi à gagner un titre (même européen) ni même à atteindre une finale.

"On n'a pas l'habitude d'enchaîner les gros matchs"

"Notre championnat nous fait défaut, estime-t-elle. On n'a pas l'habitude d'enchaîner les gros matchs le week-end, il nous en faudrait tous les trois ou quatre jours avec une grande compétition. J'aimerais que le championnat passe professionnel à 100% à l'avenir, ainsi on aurait de la concurrence tous les week-ends et des joueuses plus compétitives aussi en équipe de France. Après, on est aussi capables de mieux, il faut également plus d'expérience et lâcher les chevaux le moment venu. Et puis, on a manqué de réussite..."


Alors que l'Olympique Lyonnais est quintuple champion d'Europe en titre et reste aussi sur quatorze titres consécutifs de champion de France, les Bleues n'ont donc jamais atteint de finale mondiale ou olympique dans leur histoire (demies au Mondial 2011 puis aux JO 2012). C'est pire à l'Euro, où elles n'ont même jamais rejoint le dernier carré de la compétition (trois quarts de finale en 2009, 2013 et 2017).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.