Angleterre : La présidente de la FA révèle que "Rubiales a embrassé d'autres joueuses"

Angleterre : La présidente de la FA révèle que "Rubiales a embrassé d'autres joueuses" ©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 07 décembre 2023 à 11h51

Debbie Hewitt enfonce un peu plus Luis Rubiales, sous le parrainage de la FIFA qui dévoile la teneur de son enquête après la finale du Mondial.



Luis Rubiales s'est comporté de façon inappropriée avec Jennifer Hermoso à la suite de la victoire de l'Espagne en Coupe du Monde au mois d'août (1-0 contre l'Angleterre), ce qui a conduit à sa suspension de trois ans par la FIFA, après une démission forcée de son poste de président de la Fédération Espagnole qu'il voulait d'abord conserver coûte que coûte. Mais selon Debbie Hewitt, son homologue à la tête de la Fédération Anglaise, il a aussi eu une attitude bizarre avec... les Anglaises. "Il a touché et caressé le visage de Laura Coombs, ce que j'ai trouvé légèrement étrange." Rubiales explique que c'était "pour la réconforter".

Rubiales : "C'est dégoûtant de me faire passer pour un sale type"

"Puis, apparemment, il a embrassé de force Lucy Bronze sur le visage." Un lien avec sa présence au Barça depuis 2022 ? Pour Jennifer Hermoso, rappelons-le, c'était directement sur la bouche. D'après le témoignage de la dirigeante anglaise, réalisé de manière conjointe avec sa collègue néo-zélandaise Johanna Wood et donc rendu public par la FIFA, Rubiales "a étreint avec effusion et embrassé de force d'autres joueuses, sur leurs joues, en leur tenant la tête et en tapotant de manière inappropriée certaines parties de leur corps".

Il s'est aussi montré "désagréable et inutilement agressif" lors de la cérémonie du remise du trophée, toujours selon la présidente de la FA, qui le décrit comme "mécontent de la place qui lui avait été attribuée". Rubiales rétorque qu'il est "dégoûtant" de le "faire passer pour un sale type, sur la base de mensonges flagrants ou d'ignorances".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.