Euro Qualifications (H)Groupe H
Stadionul Zimbru - Arbitre A. Stavrev
  1. 89′ Ambros
  1. 86′ K. Mbappé
  2. 36′ Giroud
  3. 27′ Varane
  4. 22′ Griezmann

Geoffrey Steines, publié le 22 mars

L'équipe de France n'a pas forcé pour débuter sa campagne de qualification pour l'Euro 2020 par un succès maîtrisé en Moldavie (1-4). Déjà leaders du groupe H, les Bleus pourront simplement regretter d'avoir encaissé un but à la dernière minute du temps réglementaire.

Le debrief
Il pouvait difficilement y avoir entrée en matière plus sereine pour l'équipe de France. Opposée à la 170eme nation mondiale, elle s'est aisément imposée en Moldavie vendredi (1-4) pour ses débuts dans les éliminatoires pour l'Euro 2020. Pour une fois, elle a surtout réussi à se mettre à l'abri dès la première période, avant de gérer sans forcer au cours de la seconde. Ce succès tranquille, dans lequel le trio offensif a marqué son petit but chacun, propulse immédiatement les champions du monde en titre en tête du groupe H, avant de recevoir lundi l'Islande au Stade de France. Seul regret pour les Bleus : le but encaissé à la dernière minute qui prive Hugo Lloris d'un clean-sheet.

Il pouvait difficilement y avoir entrée en matière plus sereine pour l'équipe de France. Opposée à la 170eme nation mondiale, elle s'est aisément imposée en Moldavie vendredi (1-4) pour ses débuts dans les éliminatoires pour l'Euro 2020. Pour une fois, elle a surtout réussi à se mettre à l'abri dès la première période, avant de gérer sans forcer au cours de la seconde. Ce succès tranquille, dans lequel le trio offensif a marqué son petit but chacun, propulse immédiatement les champions du monde en titre en tête du groupe H, avant de recevoir lundi l'Islande au Stade de France. Seul regret pour les Bleus : le but encaissé à la dernière minute qui prive Hugo Lloris d'un clean-sheet. Mine de rien, le capitaine français n'en a réalisé qu'un seul sur ses six dernières sorties avec la sélection.



Didier Deschamps se désolera aussi de la rechute de Kingsley Coman, qui l'a contraint à revoir ses plans juste avant le coup d'envoi et à relancer Blaise Matuidi dans un rôle de milieu gauche qui lui sied moins contre un bloc bas. Sans surprise, celui de la Moldavie l'était, avec une ligne de quatre défenseurs positionnée devant sa surface et protégée par cinq milieux alignés, avec le seul Ion Nicolaescu comme attaquant de pointe. Dans une ambiance feutrée et une atmosphère qui n'avait rien d'un traquenard, en dehors d'une pelouse bosselée et du froid de Chisinau, les Bleus ont tenu le ballon dans des proportions dont ils n'ont pas l'habitude (69% sur le match). Mais ils ont mis une vingtaine de minutes à en faire bon usage, par manque de rythme et de précision technique dans les enchaînements.

Il a surtout fallu la montée en puissance d'Antoine Griezmann pour que la France débloque enfin la situation et ne se mette vite à l'abri, avec trois buts en 12 minutes. Transpercés plein axe défensivement, les Moldaves ont surtout été incapables de ressortir proprement le moindre ballon, avec un énorme déchet dans la relance face au pressing intermittent des Bleus. Une fois la victoire assurée, les partenaires de Paul Pogba ont décéléré au retour des vestiaires, jusqu'à tomber dans un faux-rythme, et pris leur temps avant de remettre un coup de collier pour la forme. Ils ont fini par être récompensés d'un quatrième but, tout ça pour en encaisser un dans la foulée, dans un stade qui l'a fêté comme si c'était celui de la victoire. C'est pourtant bien la France qui a décroché le succès attendu pour bien se lancer dans sa campagne. Avant d'aborder les choses sérieuses dès lundi contre l'un de ses concurrents directs dans la course à la qualification.
Le film du match
24eme minute (0-1)
Excentré sur la droite, Griezmann repique dans l'axe pour s'appuyer sur P.Pogba et réclame le une-deux. En une touche, le milieu des Bleus délivre un petit ballon piqué parfait dans le dos de la défense moldave. Parti à la limite du hors-jeu, Griezmann conclut d'une belle volée du gauche à bout portant.

27eme minute (0-2)
Corner sur la droite pour les Bleus. Griezmann enroule son centre que Varane coupe au premier poteau devant Posmac. Sa déviation subtile de la tête se loge dans le petit filet opposé, malgré Jardan sur sa ligne de but.

29eme minute
Kurzawa lance en profondeur Griezmann, qui centre à l'aveugle pour Matuidi, seul en retrait. Le milieu de la Juventus Turin reprend au point de penalty du gauche, mais sa frappe est trop enlevée et file juste au-dessus.

36eme minute (0-3)
P.Pogba trouve Matuidi dans la surface. Le milieu de la Juventus Turin crochète Posmac et se met sur son pied droit pour adresser un petit centre pour Giroud, libre de tout marquage aux six mètres. L'avant-centre des Bleus touche le ballon juste ce qu'il faut sur sa volée du gauche pour battre Koselev.

66eme minute
P.Pogba s'appuie sur Griezmann à l'entrée de la surface pour solliciter le une-deux et se mettre en position de frappe. Son tir enroulé du droit est bien repoussé par Koselev malgré les rebonds devant lui. Ça revient sur Pavard, qui tente un extérieur du droit qui n'attrape pas la lucarne opposée.

69eme minute
Mbappé décroche pour demander le ballon à 35 mètres du but moldave et se lance dans un rush solitaire. Il efface deux adversaires et enchaîne sur une frappe du gauche à l'entrée de la surface. Koselev ne se laisse par surprendre par les rebonds et repousse sur sa gauche.

71eme minute
Coup-franc décalé sur la droite pour les Bleus. Griezmann adresse un bon centre pour P.Pogba, seul pour dévier de la tête aux six mètres. Ça prend la direction du soupirail, mais Koselev va chercher le ballon au pied de son poteau pour dévier en corner.

87eme minute (0-4)
Lemar gratte le ballon dans les pieds de Cebotaru grâce à un bon pressing à 35 mètres du but moldave. Il envoie le cuir directement sur Mbappé, qui se présente seul face à Koselev. Il le bat d'un tir croisé du droit bien ajuusté dans le petit filet opposé.

89eme minute (1-4)
Après un corner mal dégagé, Cebotaru écarte vers Jardan, avec le concours involontaire de Lemar. Le latéral moldave centre en première intention pour Damascan, qui reprend de la tête derrière un Varane trop court. Ça heurte le poteau de Lloris, mais Ambros est le plus prompt pour pousser le ballon au fond.
Tops et flops

TOP 3

GRIEZMANN a mis une petite vingtaine de minutes à se mettre dans le rythme. Il n'a plus raté grand-chose par la suite, avec beaucoup de justesse technique et d'efforts défensifs, dans son style caractéristique. Buteur pour ouvrir le score puis passeur décisif sur coup de pied arrêté. Même quand les Bleus ont baissé de pied, lui est resté au diapason.

Impliqué dès le coup d'envoi, P.POGBA a bénéficié d'une latitude totale pour distribuer le jeu dans un rôle de meneur reculé, tel un « quarter-back » de foot US. Il a ainsi délivré de nombreux ballons bien dosés dans le dos de la défense moldave et l'un d'eux a fait mouche pour Griezmann. Sérieux dans l'ensemble, avec aussi un vrai impact à la récupération.

Ce n'était pas une soirée comme une autre pour GIROUD, qui a rejoint Trezeguet sur le podium des meilleurs buteurs de l'histoire des Bleus avec sa 34eme réalisation en sélection. Impeccable en début de match par ses appels et son jeu en pivot, il a perdu en précision au fil des minutes, certainement à cause de son manque de rythme.


FLOP 3

Battu par Varane sur corner sur le deuxième but des Bleus puis mystifié par Matuidi sur le troisième, POSMAC a symbolisé les difficultés du côté droit de la défense moldave. Toujours à la limite dans les duels et en difficulté dans le placement.

Positionné en sentinelle devant la défense, COCIUC n'a absolument pas protégé sa charnière, qui a subi les vagues françaises plein axe. Pas plus efficace dans la relance, avec énormément de déchet technique, ce qui a empêché son équipe de se projeter vers le camp adverse dans de bonnes conditions.

Un match frustrant pour NICOLAESCU, qui a passé son temps à voir les ballons lui passer au-dessus. Mais il a mal négocié les quelques-uns dont il a hérité, ne permettant pas au bloc moldave de remonter sur le terrain. Un calvaire qui a duré une heure.
Monsieur l'arbitre au rapport
Même dans un match sans grand rythme, Aleksandar Stavrev a réussi à se tromper, notamment en n'accordant pas un penalty pour un tacle très musclé sur Mbappé. Sa seule erreur majeure, toutefois.
La feuille de match
Qualifs Euro 2019 (Groupe H) / MOLDAVIE - FRANCE : 1-4
Stadionul Zimbru (Chisinau, 10 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Stavrev (Macédoine / 5)

Buts : Ambros (89eme) pour la Moldavie - Griezmann (24eme), Varane (27eme), Giroud (36eme) et Mbappé (87eme) pour la France

Avertissements : Damascan (77eme) et Ambros (83eme) pour la Moldavie - Varane (34eme) et Mbappé (91eme) pour la France

Expulsion : Aucune


Moldavie
Koselev (5) - Jardan (4), Posmac (3), Carp (4), Reabciuk (5) - Cebotaru (4), Cociuc (3) puis Rozgoniuc (46eme / 4), Ionita (cap) (4) - Antoniuc (3) puis Ambros (73eme), Nicolaescu (3) puis Damascan (59eme), Ginsari (3)

N'ont pas participé : Namasco (g), Celeadnic (g), Turcan, Anton, Sandu, Platica, Milinceanu, Graur
Sélectionneur : A.Spiridon


France
Lloris (cap) (5) - Pavard (6), Varane (5), Umtiti (6), Kurzawa (5) - N.Kanté (5), P.Pogba (7) - Mbappé (6), Griezmann (8) puis Lemar (73eme), Matuidi (6) puis Thauvin (73eme) - Giroud (6) puis Fekir (81eme)

N'ont pas participé : Mandanda (g), Areola (g), Sidibé, Zouma, Kimpembe, Digne, Ndombele, M.Sissoko
Sélectionneur : D.Deschamps

Vos réactions doivent respecter nos CGU.