Euro Qualifications (H)Groupe H
Stade de France - Arbitre M. Balakin
  1. 90′ Ben Yedder
  2. 51′ Lenglet
  3. 17′ Coman

Raphaël Brosse, publié le 10 septembre

Au Stade de France, la France s'est tranquillement imposée ce mardi contre l'Andorre (3-0), avec des buts signés Coman, Lenglet et Ben Yedder.

Le debrief
Les Bleus disputaient ce mardi soir le centième match de leur histoire au Stade de France. Et pour célébrer l'occasion, ils ont offert aux quelque 55 000 spectateurs présents dans les tribunes de l'enceinte dionysienne un net succès contre Andorre (3-0). Face à un adversaire recroquevillé dans sa moitié de terrain et très discipliné, les Français sont entrés timidement dans la partie. Mais si les Andorrans n'avaient cédé qu'à la 89eme minute samedi dernier en Turquie (1-0), ils ont cette fois craqué juste après le quart d'heure de jeu. Bien servi par Jonathan Ikoné, Kingsley Coman ne s'est ainsi pas fait prier pour inscrire son troisième but en deux matchs (18eme). Malgré une domination écrasante (77% de possession de balle à la pause), les Tricolores n'ont toutefois pas réussi à se mettre à l'abri en première période. La faute, notamment, à un nouvel échec d'Antoine Griezmann sur penalty (28eme).

L'ancien Colchonero s'est néanmoins rattrapé dès le début du second acte en distillant une merveille de centre à destination de Clément Lenglet qui, de la tête, a marqué le premier but de sa carrière en bleu (52eme). Les vagues françaises se sont multipliées, le portier de la petite principauté pyrénéenne a été sauvé à deux reprises par sa barre (67eme, 70eme) et c'est finalement Wissam Ben Yedder, entré en fin de rencontre, qui a alourdi la marque (91eme). Opposés à un adversaire valeureux et qui n'a jamais lâché en dépit de la défaite qui se dessinait, les hommes de Didier Deschamps ont été, il est vrai, un peu moins enthousiasmants qu'il y a trois jours. Mais l'objectif a été atteint, sans trembler qui plus est. Toujours au coude à coude avec la Turquie dans son groupe, la France peut en revanche se féliciter d'avoir distancé l'Islande, qui a trébuché en Albanie (4-2). Le déplacement en terres islandaises, prévu le 11 octobre prochain, pourrait donc permettre à Raphaël Varane et ses coéquipiers de faire un très grand pas vers la qualification pour l'Euro 2020.
L'instant T :
Contre l'Albanie (4-1), Antoine Griezmann avait expédié son penalty sur la transversale. Ce mardi, le Barcelonais a bénéficié d'un nouveau coup de pied de réparation. Mais sa tentative a été repoussée par Josep Gomes (28eme). « Grizou » a donc raté deux penalties en l'espace de trois jours. Cela mérite d'être relevé, même si ces échecs n'ont pas empêché la France de s'imposer à chaque fois.
Les buts
18eme minute (1-0)
La France ouvre le score ! Jonathan Ikoné perce plein axe et sert Kingsley Coman dans la profondeur. L'ailier du Bayern Munich prend la défense andorrane de vitesse et marque du droit !

52eme minute (2-0)
Les Bleus font le break ! Antoine Griezmann se charge de tirer un coup-franc légèrement excentré et délivre un centre millimétré en direction de Clément Lenglet. La tête de l'ancien Nancéien fait mouche !

91eme minute (3-0)
La France prend le large ! Nabil Fekir se charge de tirer directement un coup-franc. Josep Gomes repousse, mais Wissam Ben Yedder suit bien et conclut de près !
Les tops et les flops
Kingsley COMAN (7)
L'homme fort de ces deux matchs de septembre, c'est lui. Auteur d'un doublé contre l'Albanie (4-1), Kingsley Coman a encore trouvé le chemin des filets ce mardi (18eme). Le Bavarois a encore été très en vue sur le front de l'attaque, où sa pointe de vitesse et ses qualités de percussion ont fait florès. Il aurait pu s'offrir un nouveau doublé, mais sa reprise à bout portant a été repoussée par la transversale (70eme).
Moussa SISSOKO (7)
Cantonné au banc des remplaçants samedi dernier, Moussa Sissoko a été préféré à Blaise Matuidi pour affronter Andorre. Associé à Corentin Tolisso dans l'entrejeu, l'ancien Toulousain a été globalement propre dans ses transmissions et n'a pas hésité à se projeter vers l'avant, en s'appuyant sur sa faculté à casser les lignes. Il a trouvé la barre adverse de la tête (67eme).
Clément LENGLET (6)
Petit à petit, Clément Lenglet est en train de faire son nid aux côtés de Raphaël Varane. Jamais mis en difficulté - ce qui, au vu de l'opposition, n'était pas vraiment surprenant -, le défenseur barcelonais a dégagé une grande sérénité. Il s'est aussi illustré en doublant la mise de la tête (52eme).
La feuille de match
FRANCE - ANDORRE : 3-0
Stade de France (55 000 spectateurs environ)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Balakin (UKR) (4)

Buts : Coman (18eme), Lenglet (52eme), Ben Yedder (91eme) pour la France

Avertissements : C.Rubio (51eme) pour Andorre

Expulsion : Aucune


France
Lloris (cap) (5) - Dubois (4), Varane (6), Lenglet (6), Digne (5) - Tolisso (5), Sissoko (7) - Coman (7) puis Fekir (85eme), Griezmann (6), Ikoné (6) puis Lemar (63eme) - Giroud (5) puis Ben Yedder (72eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Maignan (g), Pavard, Guendouzi, Matuidi, Nzonzi, Zouma, L.Hernandez
Sélectionneur : D.Deschamps


Andorre
Gomes (6) - C.Rubio (5), Llovera (5), Lima (cap) (5), San Nicolas (4) - Clemente (5) puis J.Rubio (80eme), Vales (5), Rebés (5), Cervos (5) - Vieira (4) puis Moreno (85eme), C.Martinez (4) puis Alaez (69eme)

N'ont pas participé : Pires (g), E.Garcia, A.Martinez, Sanchez, Ferré, Gomez, M.Garcia, Rodriguez
Sélectionneur : K.Alvarez

Vos réactions doivent respecter nos CGU.