Football - Euro Espagne/Italie après-match

EuroGroupe B
Veltins-Arena - Arbitre : Slavko Vincic (SLN)
Nuageux (19°C)
  1. 54′ Riccardo Calafiori (csc)
Journaliste : Guillaume Marion

, publié le 20 juin

Ce jeudi soir, un but contre son camp de Calafiori a fait le bonheur de l'Espagne, qui a remporté le choc face à l'Italie (1-0). Grâce à ce succès, la Roja verra les 8emes de finale de l'Euro 2024, tandis que les Azzurri n'ont pas rassuré.



La Roja s'offre le premier gros choc de cet Euro 2024. En effet, à Gelsenkirchen, dans l'antre de Schalke 04, l'Espagne a logiquement dominé l'Italie (1-0), grâce à un but contre son camp de Riccardo Calafiori (55eme). Ce jeudi soir, les joueurs de Luis de la Fuente n'ont pas mis longtemps pour se procurer une première grosse occasion. D'entrée, sur un centre de Nico Williams, Pedri a mis Gianluigi Donnarumma à contribution de la tête (1ere). Peu après, sur un centre d'Alvaro Morata, l'ailier de l'Athletic Bilbao a à son tour raté de peu l'ouverture du score (10eme). Dans la continuité de cette bonne entame de leur part, les Espagnols continué de pousser mais le gardien italien du Paris Saint-Germain a assuré face à Morata (24eme), Fabian Ruiz (25eme) et Rodri (27eme). Incapables de se montrer dangereux offensivement, hormis sur une frappe non cadrée de Federico Chiesa (45eme), les joueurs de Luciano Spalletti s'en sont alors remis à Donnarumma pour rester en vie en première période, eux qui ont livré une prestation guère rassurante. Mais, à force de pousser, l'Espagne a fini par faire la différence après la pause.

Williams dans tous les bons coups

Après une nouvelle bonne occasion pour Pedri (52eme), servi idéalement par Marc Cucurella, une nouvelle accélération de Williams a permis à son équipe de prendre l'avantage. Car le centre du joueur de Bilbao, dévié par Morata et touché par Donnarumma, a terminé sur le genou gauche de Calafiori qui a donc marqué contre son camp (55eme). Une juste récompense pour l'équipe de De la Fuente. Peu après, Morata (58eme) et Lamine Yamal (60eme) ont manqué de peu de faire le break pour la Roja. Intenable ce jeudi soir, Williams s'est ensuite procuré une énorme occasion de sceller le score de cette rencontre mais sa belle frappe est venue s'écraser sur la barre transversale de Donnarumma (70eme). Dans les dernières minutes, si l'Italie a montré un autre visage, la réaction des Azzurri fut bien trop tardive pour éviter la défaite. Pire, le gardien parisien a encore dû sortir le grand jeu par deux fois face à Ayoze Pérez (90eme+1 et 90eme+2). A l'arrivée, ce court mais précieux succès permet à l'Espagne de se qualifier pour les 8emes de finale de l'Euro 2024 et d'être assurée de terminer à la 1ere place du groupe B. De son côté, l'équipe de Spalletti aura donc un dernier match à ne pas rater face à la Croatie, une autre nation en grand danger, le 24 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.