Bleus : Pas de reconnaissance terrain avant la Pologne

A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le dimanche 23 juin 2024 à 21h29

La veille de son match contre la Pologne, l'équipe de France ne s'entraînera pas au Signal Iduna Park de Dortmund, théâtre de leur futur affrontement.

Comme le veut la tradition, les équipes disposent d'un créneau sur la pelouse de leur prochain match à l'Euro. Néanmoins, L'Equipe nous informe ce dimanche que Didier Deschamps et son staff ont décidé de se passer de ce droit avant leur rencontre de mardi face à la Pologne au Signal Iduna Park (coup d'envoi à 18h). Contrairement aux éditions précédentes, ces séances sont limitées à 45 minutes au lieu d'une heure complète. Trop peu aux yeux des Français qui utilisent notamment cet ultime galop d'essai pour peaufiner leurs réglages tactiques.

La même source nous révèle que les Bleus ne changeront pas leurs habitudes de ce début d'Euro, ils effectueront leur dernier entraînement lundi à 11h à la Home Deluxe Arena de Paderborn, située non loin de leur camp de base. Ce n'est que dans l'après-midi, à 16h, que la délégation tricolore mettra le cap à l'ouest afin de parcourir les 111 kilomètres les séparant de Dortmund, théâtre de leur prochain duel. Ensuite à 18h45, Didier Deschamps et son capitaine, donc probablement Kylian Mbappé, se présenteront en conférence de presse. À moins que, comme avant l'affrontement contre les Bataves, ce ne soit Antoine Griezmann qui se plie à cette tâche.

Les Bleus pas gâtés par l'organisation à cet Euro 2024

Ce n'est pas la première fois depuis le coup d'envoi de cet Euro 2024 que l'équipe de France doit jongler avec les restrictions imposées par l'UEFA, particulièrement défavorables. Avant le second match de poules contre les Pays-Bas, Didier Deschamps s'était plaint du temps de récupération beaucoup moins important que celui des Oranje. D'autant plus qu'après la victoire devant l'Autriche, Kylian Mbappé et consorts avaient rallié leur hôtel à 4h du matin. Ensuite à la Red Bull Arena de Leipzig, le sélectionneur français avait eu la mauvaise surprise de découvrir une bâche en guise de cloison dans le vestiaire attribué aux Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.