Qualifs Euro 2020 : Les Bleus touchent au but en Islande

Qualifs Euro 2020 : Les Bleus touchent au but en Islande©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 11 octobre 2019 à 22h45

Grâce à son succès en Islande vendredi (0-1), l'équipe de France s'est sérieusement rapprochée de la qualification pour l'Euro 2020. Une victoire lundi contre la Turquie et les Bleus composteront leur billet.

Le debrief
Les Bleus ont, pour cette fois, préféré le flacon à l'ivresse. Ils ont ramené vendredi ce qu'ils étaient venus chercher en Islande, à savoir une victoire qui les rapproche grandement d'une qualification pour l'Euro 2020 (0-1). Le but d'Olivier Giroud sur penalty, au beau milieu de la seconde période, est venu sanctionner la large domination française. Mais elle a surtout illuminé un match jusque-là pauvre en qualité technique et en intensité. L'équipe de France a néanmoins assuré l'essentiel et sera qualifiée pour l'Euro dès lundi en cas de victoire à Saint-Denis contre la Turquie (20h45), co-leader du groupe H avec les hommes de Didier Deschamps grâce à sa victoire arraché sur le fil contre l'Albanie (1-0).

Sans 6 titulaires habituels, le forfait de dernière minute de N'Golo Kanté contraignant Didier Deschamps à un énième changement, les Bleus n'ont pas montré leur meilleur visage, loin de là. Ils n'ont pas toujours bien utilisé les 68% de possession que leur ont laissée les Islandais, dont le pressing s'est fait très tranquille, en dehors des deux entames de mi-temps. Ils ont fait preuve d'un énorme déchet technique, en particulier lors de la première demi-heure, et ont peiné à mettre le rythme. Il faut dire que les champions du monde n'étaient pas aidés par un adversaire qui n'a absolument rien tenté pour les mettre en difficulté. Jamais ils n'ont imposé le défi physique attendu et semé la moindre once de doute dans les esprits français.

Après un dernier quart d'heure plus encourageant en première période, les Bleus ont continué à appuyer timidement sur l'accélérateur au retour des vestiaires. Il a surtout fallu un petit coup de pouce islandais, avec un penalty provoqué sur une occasion qui n'en était pas vraiment une. Les Français ont alors eu le mérite de parfaitement maîtriser la fin de match, face à une formation nordique qui n'avait plus assez de forces à mettre pour mener à bien une course-poursuite. Avec plus d'efficacité, ils se seraient même mis à l'abri bien avant le coup de sifflet final. Mais ils avaient visiblement décidé de se contenter du minimum à Reykjavik. Un minimum qui leur va très bien tellement il leur dégage le chemin vers l'Euro 2020.
L'instant T :
Qu'est passé par la tête d'Ari Skulason ? Son geste mal maîtrisé, en voulant éloigner un ballon de la surface islandaise, a provoqué le penalty de la victoire française et coûté cher à son équipe. Il a donné aux Bleus l'occasion de débloquer un match jusque-là cadenassé à double tour et quasiment condamné les espoirs de son équipe de se qualifier pour la phase finale de l'Euro 2020.
Les buts
66eme minute (0-1)
Sur un long coup-franc, Varane trouve la tête de Giroud aux abords des six mètres. L'attaquant de Chelsea remise pour Griezmann, stoppé dans son élan par une intervention maladroite d'A.Skulason, auteur d'un coup de pied sur la cuisse. Penalty sifflé et transformé par Giroud, qui prend Halldorsson à contre-pied.
Les tops et les flops des Bleus
Olivier GIROUD (6)
Olivier Giroud a longtemps symbolisé l'impuissance française à peser offensivement, par manque de justesse technique. Peu saignant et frustré par les décisions arbitrales, il a néanmoins joué un rôle prépondérant pour faire basculer le match. Il a aidé à provoquer le penalty qu'il a lui-même transformé pour inscrire son 37eme but chez les Bleus et se rapprocher encore de Michel Platini.
Blaise MATUIDI (4)
Blaise Matuidi n'y est pas pour grand-chose, tant son positionnement comme ailier et la configuration du match, avec une large possession, n'ont pas bénéficié à ses qualités. Mais le milieu de la Juventus Turin a fait preuve de déchet et n'a pas existé dans son couloir. Précieux sans ballon, mais l'Islande l'a tellement peu eu que ça ne s'est pas assez vu. Dangereux dans le dernier quart d'heure, toutefois.
Moussa SISSOKO (4)
Invité de dernière minute dans le onze de départ, Moussa Sissoko n'a jamais réellement réussi à mettre dans le match. Il a certes fait parler son impact physique pour récupérer des ballons. Mais il en a perdu énormément, avec de nombreuses transmissions ratées dans la première relance, et n'a pas aidé à donner du rythme au jeu français. Trop moyen dans l'ensemble.
La feuille de match
FRANCE - ISLANDE : 0-1
Laugardalsvöllur, Reykjavik (9 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Rocchi (Italie / 4)

But : Giroud (66eme sp) pour la France

Avertissements : R.Sigurdsson (43eme) et Sigurjonsson (63eme) pour l'Islande - Giroud (29eme) et Tolisso (87eme) pour la France

Expulsion : Aucune


Islande
Halldorsson (6) - Palsson (4), R.Sigurdsson (6), Arnason (6), A.Skulason (3) - Sigurjonsson (5) puis Finnbogason (73eme), B.Bjarnason (5) - Gudmundsson (non noté) puis Bödvarsson (16eme / 4), G.Sigurdsson (cap) (4), Traustason (4) puis A.Sigurdsson (81eme) - Sigthorsson (5)

N'ont pas participé : Kristinsson (g), I.Jonsson (g), B.Saevarsson, Fjoluson, Ingason, Hermannson, Fridjonsson, Kjartansson, Hallfredsson
Entraîneur : E.Hamren


France
S.Mandanda (5) - Pavard (5), Varane (cap) (5), Lenglet (5), Digne (5) - M.Sissoko (4), Tolisso (5) - Coman (5) puis Ikoné (88eme), Griezmann (6), Matuidi (4) - Giroud (6) puis Ben Yedder (78eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Maignan (g), Kimpembe, Ndombele, Lemar, Zouma, Sidibé, L.Hernandez, Pléa
Entraîneur : D.Deschamps

Vos réactions doivent respecter nos CGU.