Ukraine : Le verdict est tombé pour Besedin

Ukraine : Le verdict est tombé pour Besedin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 30 juin 2021 à 23h47

Gravement blessé contre la Suède en huitièmes de finale du Championnat d'Europe, Artem Besedin va être éloigné des terrains plusieurs mois.



L'image a fait très mal aux yeux, mardi soir. On jouait la première période de la prolongation du huitième de finale du Championnat d'Europe opposant l'Ukraine à la Suède à Glasgow quand un véritable attentat est survenu sur la pelouse. Le défenseur suédois Marcus Danielson effectuait une intervention terrible le pied gauche en avant sur l'attaquant adverse Artem Besedin dont il broyait littéralement le genou gauche. Bilan : Danielson était expulsé tandis que le joueur ukrainien, entré à la 91eme minute à la place de Roman Iaremtchouk, gisait au sol avant de malheureusement quitter le terrain, durement touché, et de céder sa place à Viktor Tsigankov à la 101eme.

Déchirure partielle des ligaments croisés

Finalement qualifiés au bout du suspense sur un but à la dernière minute (2-1), les Ukrainiens ont eu des mots après la qualification pour les quarts de finale (ils affronteront l'Angleterre). « C'est une blessure sérieuse. On est très inquiets pour lui, on espère que les ligaments ne sont pas touchés », espérait Andrei Chevtchenko, le sélectionneur. « Je tiens à dédier cette victoire à Artem, avait dit de son côté Olexandre Zinchenko, le latéral gauche de Manchester City, premier buteur contre la Suède. C'est très dur pour lui car il a déjà vécu des moments difficiles (une suspension d'un an pour dopage en 2020). »


Les terribles images de la blessure ne laissaient pourtant pas beaucoup de place au doute. Besedin, âgé de 25 ans, est gravement touché et le verdict est tombé mercredi. La Fédération ukrainienne a annoncé que l'élément du Dynamo Kiev souffre d'une déchirure partielle des ligaments croisés du genou gauche. Besedin va être absent des pelouses durant trois à six mois. Courage à lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.