Suisse : Petkovic y croit contre l'Espagne

Suisse : Petkovic y croit contre l'Espagne©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 01 juillet 2021 à 18h47

Après avoir éliminé la France, la Suisse s'apprête à défier l'Espagne en quarts de finale du Championnat d'Europe, vendredi. Sans peur.



L'équipe de France ne disputera pas les quarts de finale du Championnat d'Europe. Favorite de la compétition, elle a été surprise lundi soir à Bucarest par la Suisse après avoir pourtant mené 3-1 à la 75eme minute. Finalement qualifiée à l'issue de la séance des tirs au but après être revenue à 3-3 (5-4 aux t.a.b.), la Nati a gagné le droit de continuer grâce à un mental exemplaire et c'est elle qui affrontera l'Espagne, vendredi à 18 heures à Saint-Pétersbourg lors du premier quart.

« Ce qu'on a fait contre la France était très bien. On était contents pendant deux jours et aujourd'hui, il faut avoir de nouveau la soif de réussir. On ne peut pas se contenter de dire : "On est contents." J'ai toujours dit que le plus important, c'est le prochain match. On veut se qualifier. On sait qu'on va jouer contre un adversaire très fort, qui est le favori, mais on croit en nos chances », a confié Vladimir Petkovic, le sélectionneur suisse à la veille de l'affrontement contre l'Espagne.

Petkovic : « On veut gagner ce match et se qualifier »

Pour faire face à la Roja, la Suisse sera privée de Granit Xhaka, suspendu. Le joueur d'Arsenal va beaucoup manquer à la Nati. « Nous sommes une équipe qui fonctionne très bien ensemble et lorsqu'un joueur comme lui nous manque, il nous manque beaucoup, s'est épanché le sélectionneur helvétique sur cette grosse absence. Mais la nature du match demain (vendredi), c'est que chacun doit donner 110 %. On a d'autres leaders dans l'équipe. On veut gagner ce match et se qualifier, avec tout le respect que l'on a pour l'Espagne qui a joué un football extraordinaire, marqué dix buts lors de ses deux derniers matches (5-0 contre la Slovaquie et 5-3 face à la Croatie), et plus couru que ses adversaires. »

Shaqiri : « On a prouvé maintes fois qu'on n'est pas qu'une équipe défensive »

Contre la formation espagnole, « il faudra être bien positionné en défense et essayer de courir plus que l'adversaire... » selon Petkovic. « On a prouvé maintes fois qu'on n'est pas qu'une équipe défensive et montré contre la France qu'on peut marquer plus d'un but, trois même, contre les grandes équipes, a confié de son côté le capitaine Xherdan Shaqiri. On sera donc fidèles à nous-mêmes. Après, plein de choses peuvent se passer contre une équipe au top niveau. C'est ce qu'on a vu contre la France. » Avant de sortir les Bleus, la Suisse avait pris la 3eme place du groupe A avec une victoire (3-1 contre la Turquie), un nul (1-1 face au pays de Galles) et une défaite (0-3 contre la Suisse).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.