Rabiot chez les Bleus, c'est "Poupou"

Rabiot chez les Bleus, c'est "Poupou"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 13 juin 2021 à 16h46

Les surnoms de certains joueurs des Bleus valent le détour. Les hommes de Didier Deschamps se sont laissés aller à quelques indiscrétions de vestiaire, de manière un peu plus légère que lors des habituelles conférences de presse.



Adrien Rabiot est surnommé "Poupou" au sein du groupe de l'équipe de France, qui démarre son Championnat d'Europe en Allemagne mardi. Ce n'est pas une référence à Raymond Poulidor, mais à... Carles Puyol, comme l'ancien joueur du Paris Saint-Germain l'a expliqué devant les caméras de TF1 : "J'avais les cheveux tellement longs et très bouclés..." D'autres petites appellations ont été révélées pour l'occasion : on connaissait la "Pioche" pour Paul Pogba, moins son dérivé "Piochy" ; Presnel Kimpembe est lui nommé le "Général" ; Benjamin Pavard est "Pavardinho" depuis son but exceptionnel au Mondial 2018, lors de France - Argentine en huitièmes de finale (4-3) ; Moussa Sissoko est lui dénommé "Tonton" et Lucas Hernandez "Loki", en guise de diminutif de "Loco" qui signifie "fou" en espagnol.

Wissam Ben Yedder, quant à lui, assure qu'il était appelé... Diego Maradona. "Quand j'étais plus jeune et que je jouais au futsal", révèle ainsi l'attaquant de l'AS Monaco, qui précise donc bien que c'était avant... Les joueurs ont aussi été questionnés sur les caractéristiques de leurs camarades, notamment pour savoir qui était le plus drôle de la bande. C'est un plébiscite pour Ousmane Dembélé, bien à ses dépens visiblement, tant il est gentiment moqué par ses partenaires en sélection. Quant au chouchou du coach, c'est Antoine Griezmann qui est également cité sans équivoque. Enfin, Paul Pogba a profité de cet entretien détendu pour expliquer qu'il avait fait un pari avec Emmanuel Macron : "Si on gagne le Championnat d'Europe, je promets de faire danser le Président. En tout cas, il nous l'a promis !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.