Qualifs Euro 2020 : L'Italie valide sa qualification

Qualifs Euro 2020 : L'Italie valide sa qualification©Media365

Rédaction , publié le samedi 12 octobre 2019 à 22h45

Ce samedi, l'Italie, non qualifiée pour la Coupe du Monde 2018, a validé son précieux sésame pour l'Euro 2020, après sa victoire contre la Grèce (2-0).

L'Italie ne sera pas restée bien longtemps de côté. Après avoir manqué la Coupe du Monde 2018, elle sera bien présente lors de la phase finale de l'Euro 2020. La Nazionale a décroché samedi contre la Grèce son septième succès en autant de rencontres dans ces éliminatoires (2-0). Jorginho sur penalty (63eme) et Federico Bernardeschi (78eme) ont inscrit les deux buts de la victoire italienne, synonyme de première place du groupe J. L'équipe de Roberto Mancini, grand artisan de ce renouveau, sait même déjà qu'elle sera placée dans le groupe A lors de l'Euro et qu'elle disputera ses trois matchs du premier tour à domicile, dans le même Stade Olympique de Rome où elle a composté son billet. En effet, l'Azerbaïdjan, avec qui l'Italie co-accueillera cette poule, est déjà éliminée de la course à la qualification.


Verratti à l'origine du penalty

Solides depuis le début des éliminatoires, les Azzurri sont tombés sur une robuste formation grecque. Ils ont certes tenu le ballon la majeure partie du temps (73% de possession), mais ils ont peiné pour trouver des brèches lors de la première période. Ce sont même les visiteurs, par Dimitrios Limnios, suite à une déviation d'Efthymios Koulouris, qui ont obtenu la meilleure situation du premier acte (12eme). Incapable de cadrer un tir pendant 50 minutes, l'Italie a poursuivi son attaque-défense, non sans se faire peur sur un contre, mal conclu par Koulouris après une perte de balle de Marco Verratti (60eme). C'est finalement d'une action initiée par le milieu du PSG que la lumière est venue. Le tir de Lorenzo Insigne contré par la main d'Andreas Bouchalakis, l'arbitre a logiquement sifflé penalty, sans ajouter un carton rouge qui se serait justifié. Jorginho a transformé avec sang-froid (63eme) et Bernardeschi a doublé la mise sur une frappe lointaine un quart d'heure plus tard (78eme).

La Suède facile à Malte

Les Italiens sont assurés de terminer en tête avec ce succès grâce à la contre-performance de l'Arménie au Liechtenstein dans le même temps (1-1). Privée d'Henrikh Mkhitaryan, elle avait pourtant fait le plus dur en ouvrant le score par Tigran Barseghyan (19eme). Mais Yanik Frick, entré en jeu cinq minutes auparavant, a égalisé en suivant un tir mal repoussé par Aram Hayrapetyan (72eme). Le Liechtenstein engrange ainsi son deuxième point de la campagne, avec ce deuxième nul de suite, après celui héroïque ramené de Grèce en septembre (1-1). Les Arméniens manquent une occasion de passer 2emes et joueront gros mardi en Finlande, toujours dauphine de l'Italie. A noter dans le groupe F la tranquille victoire de la Suède à Malte (0-4), avec notamment un doublé de Sebastian Larsson sur penalty. Les Blagult reprennent ainsi leur 2eme place à la Roumanie, victorieuse des Îles Féroé plus tôt (0-3), avant de recevoir l'Espagne mardi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.