Plus le droit à l'erreur pour les Bleues

Plus le droit à l'erreur pour les Bleues©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 26 juillet 2017 à 09h35

Personne n'avait vu venir un parcours aussi compliqué. Positionnée dans une poule largement à sa portée, l'équipe de France est en danger avant son dernier match de poules de l'Euro 2017 ce mercredi soir contre la Suisse (20h45).

A Breda, une défaite des joueuses d'Olivier Echouafni pourrait entraîner l'élimination précoce des Françaises, qui comptent pour le moment quatre points, soit autant que l'Autriche, et un de plus que la Suisse. « On s'attend à un match difficile face à une équipe qui est dans l'obligation de gagner », a admis le sélectionneur en conférence de presse.

Echouafni : « Se libérer un petit peu plus »

Mais c'est surtout la qualité de jeu des Bleues qui inquiète depuis le début du tournoi. A deux reprises, la France a dû attendre la fin de match pour trouver le chemin des filets sans parvenir à construire des actions et à poser le ballon. Face à une équipe suisse obligée de l'emporter, Olivier Echouafni s'attend à une mission plus aisée. « Pour se qualifier, il va falloir qu'elles sortent de derrière, qu'elles ne fassent pas bloc bas comme nos précédents adversaires. À moins que la coach adverse décide de rester dans ce schéma mais cela m'étonnerait. En fonction de ça, on essaie de trouver des solutions. Maintenant, il s'agit de se libérer un petit peu plus. »

Abily : « Un début assez poussif »

Troisième au classement FIFA, l'équipe de France peine à assumer son statut quand les Pays-Bas et l'Angleterre se montrent sous leur meilleur jour dans les autres poules. Camille Abily, cadre du groupe depuis de nombreuses années, ne s'est pas cachée pour évoquer « un début assez poussif ». Plus attendues qu'avant, les coéquipières d'Eugénie Le Sommer doivent désormais ajouter une corde à leur arc en contournant des blocs bien regroupés. Car même si le sélectionneur tricolore espère le contraire, il y a fort à parier que les Suissesses tentent de déstabiliser les Bleues en ne se livrant pas trop rapidement ce mercredi.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU