Les Pays-Bas ont eu chaud

Les Pays-Bas ont eu chaud©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 13 juin 2021 à 23h00

Les Pays-Bas, séduisants, ont laissé l'Ukraine revenir dimanche soir, avant de l'emporter 3-2 sur le fil.



On l'attendait depuis le lever de rideau : l'Championnats d'Europe tient bien son match référence pour le moment. Débridé, haletant, renversant, ce Pays-Bas - Ukraine a offert un vrai moment de foot, confirmant par la même occasion le statut d'outsider crédible de la sélection batave dans ce tournoi, si tant est qu'elle garde un soupçon d'équilibre.

Les Pays-Bas maîtrisaient leur sujet...

Revoir une marée orange dans un grand tournoi était un premier plaisir. Comme l'Italie, les Pays-Bas renaissent en trouvant leur salut par le jeu, depuis trois ans. Emmenés par Memphis Depay et une nouvelle tête de la Ligue 1, Georginio Wijnaldum, les hommes de Frank de Boer ont longtemps diffusé l'impression de dominer leur sujet, avec un pressing haut et des circuits fluides. Depay (2e), Dumfries (5e, 40e) ou Wijnaldum (39e) auraient pu en profiter dès la première période. En face, l'Ukraine procédait par contres, mais la bande à Shevchenko devait se contenter de miettes.

C'est au retour des vestiaires que le verrou a sauté. Très entreprenant, le néo-Parisien Wijnaldum a débloqué la situation d'une frappe sous la barre sur un second ballon bien négocié (1-0, 52e). Dans la foulée, les Pays-Bas ont fait le break par Weghorst, d'un but opportuniste et validé (2-0, 58e). Les Oranje maîtrisaient leur sujet. Difficile, à ce stade de la rencontre, d'imaginer l'Ukraine refaire surface.

L'Ukraine n'a rien lâché

C'est pourtant ce que sont parvenus à faire les hommes de Shevchenko, grâce à ses frappeurs. Yarmolenko a sonné la révolte d'une merveille de tir enroulé (2-1, 75e) avant que Yaremchuk, d'une tête bien claquée à la réception d'un centre de Malinovskyi, ne vienne arracher l'égalisation (2-2, 79e).

Dans une fin de match aussi folle que confuse, ce sont finalement les Pays-Bas qui ont le dernier mot. Sur un centre d'Aké, le très offensif Dumfries a placé une tête piquée qui a fait mouche, délivrant ainsi ces Oranje joueurs (3-2, 85e). Le score n'a plus évolué. Les Pays-Bas rejoignent l'Autriche en tête de ce groupe à leur portée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.