Les Bleus en surcuisson face à la Hongrie

Les Bleus en surcuisson face à la Hongrie©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 19 juin 2021 à 17h15

L'équipe de France a concédé le match nul ce samedi face à la Hongrie, lors de son deuxième match de la phase de groupes du championnat d'Europe (1-1). Une déception.



L'équipe de France a eu toutes les peines du monde a bien figurer ce samedi face à la Hongrie, sous une chaleur écrasante. Quatre jours après l'avoir emporté face à l'Allemagne pour leur entrée dans ce championnat d'Europe (1-0), les Bleus n'ont pas fait mieux qu'un match nul face à la Hongrie, équipe a priori la moins forte du Groupe F (1-1). Menés au score suite au but d'Attila Fiola (45eme +2), les Français ont tout de même su revenir pour arracher l'égalisation grâce à Antoine Griezmann (66eme). Manque de réalisme offensif, passivité de la charnière centrale à l'arrière, l'équipe de France va devoir redoubler de travail.

Face aux Allemands, la troupe de Didier Deschamps avait pourtant fait le plein de confiance. Justement rassurée sur sa capacité à éviter les errements défensifs, la France espérait bien résister face à la Hongrie. Pendant longtemps ce fut le cas. Largement favoris, les Bleus ont entamé la partie tambour battant, enchaînant les actions offensives dangereuses. Le problème, c'est que le réalisme a cruellement manqué tout au long d'un premier acte ponctué de sept tentatives, pour une seule cadrée. L'image de cette absence d'efficacité, fut notamment illustrée par ce ballon de Karim Benzema envoyé au ras du poteau droit sur un service pourtant parfait de Kylian Mbappé (31eme).

La défense en question

Et comme souvent dans ces cas-là, la punition est arrivée. Alors que la pause allait être sifflée, Roland Sallai lançait Attila Fiola pour l'ouverture du score hongroise (1-0, 45eme +2). Une action sur laquelle Benjamin Pavard et Raphaël Varane ont été directement impliqués. A la mi-temps, les champions du monde en titre se retrouvaient donc menés au score contre toute attente. Et les mots de Didier Deschamps dans les vestiaires n'ont pas vraiment porté leurs fruits. Du moins pas durant les vingts premières minutes de la seconde période, exceptée cette énorme occasion pour l'entrant Ousmane Dembélé (qui sortira blessé à la 87eme), détournée par l'extérieur du poteau (59eme).

Griezmann sauve les meubles

Pas dans leur assiette, les Bleus ont tout de même réussi à sauver les meubles peu après l'heure de jeu sur une inspiration de Kylian Mbappé, suivie d'un tir vainqueur d'Antoine Griezmann (1-1, 66eme). Le septième but dans un Euro du joueur du Barça a ainsi permis à l'équipe de France de s'offrir un match nul qui lui permet de conserver provisoirement la tête de son groupe, en attendant le choc entre le Portugal et l'Allemagne (ce samedi, à 18h00). Avant de retrouver les partenaires de Cristiano Ronaldo le 23 juin prochain, les Bleus vont devoir travailler. S'ils veulent terminer en tête du Groupe F, il leur faudra montrer un tout autre visage que face à la Hongrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.