L'Euro 2020 avec ou sans spectateurs ?

L'Euro 2020 avec ou sans spectateurs ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 04 mars 2021 à 11h52

A moins de 100 jours du coup d'envoi de l'Euro 2020, reporté d'un an en raison de la pandémie, on ne sait toujours pas si la compétition pourra accueillir des spectateurs. Et ce n'est pas la seule incertitude... 

 

Alors que l'UEFA devait prendre une décision le 5 mars sur la présence ou non de supporters dans les stades pour l'Euro 2020, il faudra encore patienter jusqu'au mois d'avril. Et ce en raison de la résurgence de cas de Covid-19 en Europe, qui ne permet pour l'instant pas de décider quel scénario sera adopté. L'instance européenne avait tablé sur quatre possibilités : des stades remplis à 100% si la pandémie est sous contrôle, entre 50 et 100% si ce n'est pas le cas, remplis à un tiers ou bien à huis clos si la situation sanitaire l'exige. 

Les Russes optimistes 

Mercredi, à 100 jours du coup d'envoi d'une compétition reportée d'une année à cause de la pandémie de coronavirus, la ville de Saint-Pétersbourg, censée accueillir quatre matchs dont un quart de finale, organisait une conférence de presse, en présence de la mascotte Skillzy (photo), où Alexei Sorokin, patron du comité d'organisation de la ville russe, s'est montré résolument "optimiste", expliquant qu'il espérait bien pouvoir remplir le stade Krestovski à 50%. Et ce car, selon lui, la situation sanitaire "évolue positivement" à Saint-Pétersbourg et en Russie, où plus de deux millions de personnes ont été vaccinées au Sputnik V d'après le ministre de la santé. 

L'Angleterre se propose 

Mais au-delà de l'éventuelle présence de spectateurs, c'est l'organisation même de la compétition, qui doit se dérouler dans 12 pays différents, qui inquiète. Le Premier ministre anglais Boris Johnson a d'ailleurs proposé d'accueillir tous les matchs de l'Euro dans son pays. Et les autorités britanniques, qui accueillent déjà dix matchs dont la finale, estiment que les restrictions sanitaires pourraient être levées pour cette finale, et ainsi remplir les 90 000 places de Wembley le 21 juin. Mais d'après ESPN, l'UEFA fera face à une intense pression politique, afin d'éviter que l'Angleterre ne "sauve" la compétition continentale après le Brexit. Autant dire qu'il peut encore se passer beaucoup de choses, et que l'on n'est pas à l'abri de nouveaux rebondissements d'ici le 7 avril, et les prochaines annonces de l'UEFA sur cet Euro décidément pas comme les autres... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.