L'Espagne finit fort et affrontera la Croatie

L'Espagne finit fort et affrontera la Croatie©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 23 juin 2021 à 20h00

Ce mercredi, l'Espagne a largement dominé contre la Slovaquie (5-0), grâce notamment à un but de Laporte. Au prochain tour de ce Championnat d'Europe, la Roja a rendez-vous avec la Croatie.



Plus encore que les précédentes, cette sortie pouvait s'apparenter à une formalité pour la Roja. La bande à Luis Enrique a toutefois dû surmonter des obstacles pour forcer son destin et éviter le piège tendu par les Slovaques. Entre la chaleur, la configuration tactique et un scénario qui a mis du temps à se décanter, l'Espagne a été en proie au doute, en début de match, lorsque le score était encore vierge pendant que la Suède domptait la Pologne. Tout aurait été plus aisé si la situation avait été débloquée plus rapidement. Les Espagnols ont eu les occasions pour la faire, mais Dubravka a longtemps retardé l'échéance.

Dubravka a fait basculer le match après avoir multiplié les arrêts

Le portier slovaque s'est d'abord interposé sur une double opportunité Morata - Azpilicueta (5eme), avant de s'interposer sur un penalty tiré par Morata (12eme). Un duel qui a encore tourné en faveur du gardien, quelques minutes plus tard, sur une nouvelle tentative de l'avant-centre de la Juve (24eme). De multiples coups de grâce avant le coup de la panne. Héros de son équipe, Dubravka a aussi fait basculer le match bien malgré lui : sur une mauvaise relance exploitée par Sarabia dont la frappe s'est écrasée sur la barre, le gardien de la Slovaquie, aveuglé par le soleil, a glissé le ballon au fond de ses propres filets après une faute de main (0-1, 30eme).

Compteur débloqué pour Laporte

Dès lors, le plus difficile était fait pour la Roja. Dominateurs, les hommes de Luis Enrique ont continué à mettre le pied sur l'accélérateur pour faire le break rapidement. Et après une nouveau frisson sur une occasion de Koke (45eme), c'est l'ancien Bleu Aymeric Laporte qui a doublé la mise au meilleur moment, juste avant la mi-temps, d'une tête parfaitement ajustée suite à un centre subtil de Moreno (0-2, 45eme+3). Dans une situation confortable, l'Espagne a alors pu entrer dans une phase de gestion, tout en changeant de rythme lorsqu'elle le décidait.

Le second acte a été une formalité. La Roja a pu dérouler pour prendre rapidement le large et sceller définitivement son succès. Déjà dangereux en première période, Pablo Sarabia a été récompensé de ses efforts en trouvant le chemin des filets à la réception d'un bon centre de Jordi Alba (0-3, 56eme). Buteur, le Parisien a ensuite endossé son costume de passeur en distillant un caviar pour Ferran Torres, dont la subtile talonnade a fait mouche (0-4, 67eme). Dans ce temps fort, l'Espagne a même ajouté un cinquième but sur un nouveau csc, signé Juraj Kucka (0-5, 71eme). Le score n'a pas évolué malgré un dernier quart d'heure à sens unique. Grâce à cette addition salée, la Roja récupère la seconde place de ce groupe, après avoir touché du doigt la première, lorsque la Suède et la Pologne se neutralisaient. Mission accomplie et place désormais à la Croatie, le 28 juin à Copenhague.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.