L'Allemagne torpille le Portugal

L'Allemagne torpille le Portugal©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 19 juin 2021 à 20h10

Quatre jours après sa défaite face à la France, l'Allemagne a réagi en écrasant le Portugal ce samedi, pour son deuxième match dans le championnat d'Europe (4-2).



Dans la foulée du match nul concédé par la France face à la Hongrie (1-1), l'Allemagne s'est facilement imposée ce samedi face au Portugal (2-4), à l'occasion de sa deuxième sortie en phase de groupes du championnat d'Europe. Très larges dominateurs, les hommes de Joachim Löw ont su répondre à l'ouverture du score portugaise pour ensuite écraser leurs adversaires. Grâce à ce premier succès, les Allemands récupèrent la deuxième place du Groupe F, à un point de la France.

La défaite face à l'équipe de France n'aura donc eu aucun effet pour la Mannschaft, si ce n'est celui d'avoir piqué au vif une équipe bien décidée à entrer de plein pied dans la compétition. Face à des Portugais vainqueurs de la Hongrie (0-3) le 15 juin dernier, la tâche pouvait sembler compliquée. Ce ne fut pas le cas. Car même si Cristiano Ronaldo a ouvert le score contre le cours du jeu (1-0, 15eme), ce sont bel et bien les Allemands qui ont dominé de la tête et des épaules en première période. De fait, ils ont provoqué deux buts contre leur camp en moins de cinq minutes.

Gosens fait le spectacle

Ruben Dias a d'abord marqué contre-son camp sur un centre ajusté de Robin Gosens (1-1, 35eme), avant que Raphael Guerreiro ne trompe à son tour son propre gardien, cette fois sur un ballon de Joshua Kimmich (1-2, 39eme). Sonnés, les Lusitaniens ont tant bien que mal rejoint les vestiaires avec un but de retard, mais ont craqué dès les premières minutes du second acte. Flamboyant, Kai Havertz a ainsi offert le break aux siens (1-3, 51eme) et dans la foulée, l'intenable Robin Gosens a enfoncé un peu plus profond le couteau dans la plaie portugaise (1-4, 60eme).

Un Groupe F indécis

A l'agonie, la troupe de Fernando Santos a tout de même réussi à réduire l'écart par l'intermédiaire de Diogo Jota, sur une passe décisive de CR7 (2-4, 67eme). Un ultime but évidemment pas suffisant pour combler l'énorme écart qui séparait les deux équipes cet après-midi. Ce large succès allemand relance en tout cas la course à la première place du Groupe F, puisque derrière les Bleus, l'Allemagne et le Portugal suivent avec une unité de retard. Quant à la Hongrie, elle aura aussi son mot à dire. Le 23 juin prochain, Allemagne-Hongrie et Portugal-France vaudront leur pesant de cacahuètes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.