Joachim Löw : " Nous méritons cette victoire "

Joachim Löw : " Nous méritons cette victoire "©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 19 juin 2021 à 23h00

Après sa défaite cruelle contre la France en ouverture de l'Euro (0-1), sur un but contre son camp de Mats Hummels, l'Allemagne a parfaitement réagi contre le Portugal, champion en titre, ce samedi en fin d'après-midi (4-2). Supérieurs et incisifs offensivement, les coéquipiers de Manuel Neuer ont rejoint leur adversaire au classement du groupe F. Joachim Löw, le sélectionneur allemand qui laissera sa place après la compétition, a apprécié la réaction de ses hommes.



Forcément, les sourires ont gagné Joachim Löw après la belle victoire des siens sur la pelouse de l'Allianz Arena face au Portugal ce samedi en fin de journée (4-2). Quatre jours après une défaite contre la France (0-1), difficile à avaler pour le clan allemand, le champion du monde 2014 s'est brillamment remis en selle grâce à un succès éclatant, loin des approximations du premier match. Malgré une ouverture du score au quart d'heure de jeu par Cristiano Ronaldo qui a monté à douze son nombre de réalisations dans un championnat d'Europe, les joueurs de la Nationalmannschaft ne se sont pas arrêtés de jouer et ont poussé jusqu'à provoquer les buts contre leur camp de Dias (1-1, 35eme) et Guerreiro (2-1, 39eme). Non rassasiés par ces deux réalisations, les Allemands ont flanqué deux autres buts dans la musette grâce à l'intenable Kai Havertz, fantomatique contre la France et au surprenant Robin Gosens, élu homme du match. En conférence de presse et en dépit de la réduction de l'écart de Diogo Jota à l'heure de jeu, Joachim Löw a fait part de sa satisfaction. « C'était une super performance, j'ai vu un bon état d'esprit, et un bon moral dans une situation qui était difficile, a précisé celui qui est en poste depuis quinze ans et qui laissera sa place à Hansi Flick. Nous méritons cette victoire, et ce score aussi. Nous voulions corriger notre jeu offensif, mieux faire ce que nous avions mal fait contre la France, c'était clair, et nous avons mis du rythme dès le début, nous avons développé un bon jeu de combinaisons par les ailes, avec Gosens et Kimmich. »

Un succès rassurant

Revoir cette équipe d'Allemagne à ce niveau, a sans doute fait plaisir à de nombreux supporters, inquiets des performances pré-Euro de leur sélection (élimination au premier tour de la Coupe du Monde en Russie, défaite contre la Macédoine du Nord...). En délicatesse dans le jeu, emprunt à des dissensions au sein du vestiaire et à la mise au bagne de certains joueurs, Joachim Löw a su de nouveau reformer une alchimie saine au meilleur des moments. Si contre la France, cela n'a pas payé, la réponse des coéquipiers de Joshua Kimmich n'a pas (trop) tardé à se faire entendre. Dans un groupe aussi relevé que le F, une victoire face aux champions d'Europe en titre n'est jamais anodine, surtout sur ce score. En plus de gagner en confiance, la Nationalmannschaft fait le plein de points et revient à égalité sur son adversaire du soir avant d'affronter la difficile Hongrie qui décidera, avec le match entre le Portugal et la France, de sa place dans ce groupe, sachant que les quatre meilleurs troisièmes, disputeront la suite de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.